Rosheim

4 800 hab., 2 955 ha dont 1 600 de bois, chef-lieu de canton du Bas-Rhin dans l'arrondissement de Molsheim, 6 km au SO de celle-ci au bord de la Rosenmeer. Il est sur la route des Vins (161 ha de vignes) et s'étend largement sur les Vosges où la commune possède une forêt. C'est l'une des belles villes d'Alsace, avec une célèbre église romane «lombarde» du 12e s. en grès jaune, des maisons anciennes dont une «maison romane» du 12e s., au sein d'un centre-ville en rond qui a gardé des restes de fortifications soulignés par une esquisse de boulevard circulaire; les fromages aussi sont réputés. Le centre, traversé par et longé au sud par le ruisseau, est débordé de toutes parts par les pavillons et les jardins. Il se prolonge à l'est, jusqu'à l'échngeur autoroutier, par la zone d'activités de Rosenmeer, aux abords de la gare et des routes, qui comprend aussi un usine d'incinération. Sa population a fluctué (3 600 hab. en 1881, 2 700 entre les deux guerres, 3 300 en 1968, 1 800 en 1982). Elle augmente sensiblement depuis cette date (+200 hab. de 1999 à 2007).

Ancien centre textile, Rosheim a un collège public, un hôpital, un supermarché Simply (45 sal.) et quelques entreprises, dont le paysage est changeant. Si la fabrique de meubles métalliques Steelcase, en difficulté et tombée à 25 sal., a été reprise fin 2009 par une micro-entreprise de Duttlenheim (HGH), l'électronique Thealec est devenue Altrics (40 sal.) après être passée à une autre micro-entreprise (Sofimeca de Pulversheim), et la robinetterie Sirros (50 sal., groupe Erimeca) a disparu des fichiers. Se signalent les ateliers de mécanique Rosheim Industries (45 sal., naguère robinetterie Sirros, usine et siège du groupe Erimeca) et LAP (Laser Alsace Production, 20 sal.), la menuiserie de portes et fenêtres VOB (30 sal.), la métallerie MFC (20 sal.), les machines à café Reneka (25 sal.) et, dans l'alimentaire, la charcuterie Muller (45 sal.) et la boulangerie Rohmer (20 sal.); plus les entreprises de génie thermique Andlauer (50 sal.) et Kress Tech (40 sal.), la distribution de chaleur Idex (25 sal.), le négoce de matériaux Siehr (20 sal.), les transports Trans Mob (30 sal.); et le restaurant le Rosenmeer (Maetz, 25 sal.).

Vers l'ouest, le ban de Rosheim atteint le cours de la Magel et s'épanouit sur le plateau forestier, montant à 844 m au Tresskopf. Un groupe de maisons entoure le hameau de l'Eichwald, non loin des habitats de Mollkirch. Le canton compte compte 17 100 hab. (15 600 hab. en 1999) et 9 communes, 13 323 ha dont 7 122 de bois. Il inclut Bischoffsheim et Bœrsch juste au sud de Rosheim, Ottrott et Sainte-Odile au SO. Dans les Vosges, vastes forêts et signal de Grendelbruch (752 m); le canton monte jusqu'à 1 024 m au SO, au Kreuzberg. La communauté de communes du canton de Rosheim correspond exactement à celui-ci et siège au chef-lieu.