Saint-Blaise

quartier du 20e arrondissement de Paris au centre-sud-est, entre la rue des Pyrénées à l'ouest et l'avenue André-Lemierre à l'est, à la limite de Bagnolet. La rue d'Avron et l'avenue de la Porte de Montreuil fixent sa limite méridionale; celle du nord passe par les petites rues Charles-Renouvier, Villa Stendhal, rue de l'Indre, rue Pelleport, un tronçon de la rue de Bagnolet jusqu'à la place de la Porte-de-Bagnolet, puis vers le sud un fragment du boulevard Davout jusqu'à la rue Serpollet.

Au nord, le pavillon de l'Ermitage est issu de l'ancien domaine du château de Bagnolet. La Fondation Alquier-Debrousse, créée pour un hospice de vieillards, a été transformée en un vaste ehpad (établissement hospitalier pour personnes âgées dépendantes) de 570 places; elle bénéficie d'un grand jardin. Non loin des réservoirs d'eau de Charonne, le petit cimetière de Charonne et l'église Saint-Germain-de-Charonne, exceptionnellement ancienne (12e et 15e s.), voisinent avec le collège catholique Saint-Germain-de-Charonne (470 élèves), une petite église orthodoxe de 1933 consacrée à Cyrille et Méthode, une synagogue et le théâtre de l'Ogresse (80 places).

Au centre du quartier sont le collège public Flora-Tristan (440 élèves) et le théâtre de marionnettes Aux Mains Nues. Un groupe de trois hautes tours longe le boulevard Davout et domine le square Vitruve; la plus élevée est la Giralda, de 105 m et 36 étages, achevée en 1975; la tour Saint-Blaise et la HT1, du même âge, atteignent 90 m et 31 étages. Au sud, le quartier accueille le collège public Jean-Perrin (390 élèves) et l'hôpital de la Croix-Simon (130 lits) du groupe hospitalier protestant des Diaconesses. Une large opération de rénovation et restructuration urbaine est menée sur 19 ha au centre du quartier, comprenant les tours et en liaison avec l'arrivée programmée du tramway (2012).

Le chemin de fer de la Petite Ceinture court à l'ouest du quartier. À l'est du boulevard des Maréchaux, la rue Louis-Lumière sépare d'un côté des blocs de HLM, de l'autre des terrains de sports divisés entre le stade Louis-Lumière, doté d'un centre handisports, et le stade du Docteur-Dejanne. La rue Louis-Lumière a été tracée dans l'ancienne zone et nommée en 1956 d'après le savant inventeur du cinématographe (1864-1948). Le quartier est desservi par les stations de métro Avron, Buzenval, Maraîchers et Porte-de-Montreuil au sud; au nord, la station de la Porte-de-Bagnolet est proche.

Le boulevard Davout, qui traverse tout le quartier, et mesure 1 900 m de la Porte de Vincennes à la Porte de Bagnolet, est un élément du boulevard des Maréchaux en hommage à Louis Davout (1770-1823), qui fut maréchal dès 1804, duc d'Auerstædt et prince d'Eckmühl et gouverneur du grand-duché de Varsovie et finit maire de Savigny-sur-Orge. La rue Vitruve, au milieu du quartier, va de la place de la Réunion au boulevard Davout sur 810 m et porte le nom d'un architecte romain du 1er siècle avant notre ère. Le quartier est nommé d'après la rue Saint-Blaise qui le traverse du NO au SE sur 600 m, et qui a été baptisée en 1867 en référence à une chapelle de l'église de Charonne.