Saint-Blin

380 hab. (Saint-Blinois), 3 693 ha dont 1 200 de bois, chef-lieu de canton de la Haute-Marne dans l'arrondissement de Chaumont, 33 km au NE de la préfecture, au pied de la côte du rauracien dans le couloir de circulation de la «Vallée»; transports Fourrier (20 sal.). La population reste stable. Une fusion de 1972 a échoué, Semilly (110 hab., 1 460 ha dont 411 de bois), dans la plaine au SE de Saint-Blin, ayant repris son autonomie en 1996. La communauté de communes du canton de Saint-Blin associe 8 communes et 1 500 hab.

Le canton a 2 700 hab., 15 communes et 22 404 ha dont 10 823 de bois; il est limitrophe du département des Vosges. Au nord, règne le plateau boisé des Bars dans l'Ornois, où se trouve à Orquevaux (90 Orcivaliens, 1 570 ha dont 940 de bois), 9 km au nord de Saint-Blin, une célèbre dépression fermée karstique presque circulaire, de 200 m de large et 65 de profondeur, nommée le Cul du Cerf (site Natura 2000). Au sud, le canton s'étale sur le bas plateau calcaire du bathonien qui prolonge celui de Langres, autour de la quasi-clairière de Chalvraines (200 Chaivrainois, 2 635 ha dont 1 123 de bois).

Entre les deux, six villages jalonnent l'axe Chaumont-Neufchâteau au pied de la côte (N 74 et voie ferrée). Manois (470 Manoisiens, 1 036 ha dont 453 de bois), 4 km à l'ouest de Saint-Blin, est un peu en retrait mais profite d'un détour de la voie ferrée; gare, tréfilerie Trefilac (70 sal., du groupe Trefileurope, lui-même à Arcelor-Mittal), héritière d'une usine de 1854; la commune aperdu 40 hab. après 1999.

Juste à l'est de Saint-Blin se tiennent Vesaignes-sous-Lafauche (140 hab., 1 378 ha dont 649 de bois), puis à 6 km Prez-sous-Lafauche (350 Preziens, 2 259 ha dont 720 de bois), qui a un musée «aux branches» où des branchages figurent des animaux, tandis que sa voisine Lafauche (90 Lafeischois, 516 ha dont 284 de bois) est dominée par les ruines d'un château fort du 11e s. La dernière est Liffol-le-Petit (360 Liffoux ou Liffolois, 2 572 ha dont 1 715 de bois), qui annonce le bourg vosgien de Liffol-le-Grand et a une petite fabrique de sièges (Berlot, 20 sal.).