Saint-Clair-du-Rhône

3 700 hab. (Saint-Clairois), 716 ha, commune du département de l'Isère dans le canton de Roussillon, 9 km NNO du chef-lieu sur l'axe de circulation Lyon-Méditerranée. C'était un centre d'industrie chimique, mais dont les deux anciennes usines de base, Rhône-Poulenc et Francolor, ont beaucoup évolué. La première s'est réduite à une petite fabrication de produits soufrés (Rhodia, 70 sal.); la seconde, cédée par ICI au britannique Stahl, a fermé à la fin de 2004 avec 140 salariés. Son site pourrait être transformé par DMS ingénierie en plate-forme logistique multimodale sur 40 ha, dont 50 000 m2, prévue pour 2008 avec 150 emplois.

Il reste néanmoins trois autres établissements de la chimie. Adisseo (260 sal.) fabrique des additifs pour aliments du bétail (groupe belge Drakkar) et a une autre usine à Roussillon; Prayon (120 sal.), également belge, travaille les phosphates alimentaires et techniques; Prezioso (80 sal.) fabrique des peintures de bâtiment (groupe britannique PPM Ventures). Saint-Clair abrite en outre un atelier de métallerie CDR (Chaudronnerie des Roches, 35 sal.), les cartonnages Drevet (20 sal.); installations électriques Beaux (40 sal.), charpentes Sncsc (20 sal.); supermarché Leclerc (95 sal.). La population communale, qui n'était que de 500 hab. en 1900, a constamment augmenté depuis, passant par 2 000 en 1960 et 3 000 en 1982. Elle s'est accrue de 240 hab. entre 1999 et 2004.