Saint-Claud

1 110 hab. (Saint-Claudais), 2 675 ha dont 575 de bois, chef-lieu de canton du département de la Charente dans l’arrondissement de Confolens, 23 km au SO de celle-ci, sur le plateau au-dessus de la vallée du Son; église fortifiée, avec une crypte du 15e s.; centre d’aide par le travail de l’Adapei, meunerie (25 sal.). La commune a eu plus de 2 000 hab. dans la première moitié du 19e s., 1 800 en 1900; elle est au niveau actuel depuis 1950.

Le canton a 11 000 hab., 14 communes, 27 735 ha dont 6 317 de bois; il est traversé à l’est par la Charente, au sud-ouest par la Bonnieure. Il mord légèrement au SE sur le massif ancien dans la commune de Genouillac (600 Genouillacois, 1 459 ha), dont le village est à 10 km SE de Saint-Claud, au-dessus de la Bonnieure, et qui inclut aussi le hameau des Jarriges, proche d’une gare et de la N 141; ateliers de tonnellerie, carrière CDMR (Moulin Roc, 25 sal.), scierie CBST (35 sal.).

Les Jarriges jouxtent Fontafie, qui dépend de Nieuil (960 hab., 2 390 ha dont 530 de bois), dont le village est à 3 km SE de Saint-Claud; l’entreprise Beauregard (30 sal.) y pratique des élevages, en particulier de visons; Fontafie fut avec Roumazières l’un des premiers sites d’extraction de l’argile pour les tuileries. Nieuil a un grand château récent (19e s.) néorenaissance, transformé en hôtellerie de luxe, sur le site d’un ancien pavillon de chasse royal du 16e s.

Saint-Laurent-de-Céris (780 Saint-Laurentais, 2 989 ha dont 603 ha) tient le nord du canton, à 6 km de Saint-Claud; agencement de magasins Dutrieux (55 sal.). Roumazières-Loubert et Chasseneuil-sur-Bonnieure sont de loin les plus grosses communes du canton, à l'est et au sud.