Saint-Didier-au-Mont-d'Or

6 200 hab. (Désidériens), 834 ha, commune du département du Rhône dans le canton de Limonest, 3 km au SE du chef-lieu sur le versant méridional du mont d'Or, où son finage s'étire du nord au sud, sans atteindre la rive de la Saône, qui est dans la commune de Lyon. Elle est surtout résidentielle et s'orne de plusieurs châteaux des 16e et 17e s. Les principaux employeurs sont les ingénieries Getronics Decan (120 sal., groupe APX-Synstar) et Solutec (140 sal., informatique, groupe Cats), les informatiques de gestion ADP-GSI (260 sal., états-unien) et Sword (90 sal.); nettoyage urbain Onyx (100 sal., Veolia). Saint-Didier accueille un collège privé, l'institut médico-éducatif La Fougeraie (75 sal., Mutualité du Rhône), l'institut de rééducation du Val Rozay au sud de la commune. En 1900, elle a perdu le territoire de Champagne-au-Mont-d'Or, passant ainsi de 2 600 à 1 900 hab.; elle n'avait plus que 1 500 hab. en 1911 mais sa population a augmenté ensuite, passant par 3 200 hab. en 1954 et 4 600 en 1975. Elle a gagné 180 hab. de 1999 à 2006.