Saint-Fargeau

1 800 hab., 7 853 ha dont 3 471 de bois, chef-lieu de canton du département de l'Yonne dans l'arrondissement d'Auxerre, 45 km OSO de la préfecture, dans la haute vallée du Loing. C'est un centre de services, avec collège public et institut médico-éducatif; quelques ateliers dont un fabricant de remorques (Louault, 90 sal.) et une chaudronnerie Gourault (groupe Sirius, 55 sal.), constructions métalliques Noguès (80 sal.); magasin Atac (20 sal.).

La bourgade est caractéristique de l'évolution de la Puisaye comme espace de récréation des Parisiens et joue à fond sur le tourisme et les loisirs. Le grand château de briques des 15e et 17e s., à 4 grosses tours rondes, rendu célèbre par la Montpensier mais détruit en 1752, avec jardin et parc, est en rénovation depuis 1979; il organise des spectacles historiques «son et lumière»; la ferme du château reçoit 20 000 visiteurs par an, attirés aussi par un musée des arts et traditions et un musée du cheval; un autre musée est consacré à la «reproduction du son»; 4 km en amont (au SE), le grand lac-réservoir du Bourdon (189 ha) sur le Loing est équipé en base nautique.

Néanmoins, la population de la commune, qui dépassait 2 600 hab. vers 1900, continue à diminuer et a encore perdu 80 hab. entre 1999 et 2008. Une fusion ambitieuse avec les cinq communes voisines, en 1972, a échoué à donner à Saint-Fargeau la dimension même du canton: trois d'entre elles ont repris leur indépendance dès 1976, une autre encore en 1998; ne reste intégrée que Sept-Fonds, cependant à 7 km au NNE du bourg.

Le canton, limitrophe des départements du Loiret et de la Nièvre, a 3 200 hab., 5 communes, 22 023 ha dont 9 837 de bois; très boisé et riche en petits étangs, il s'étend en pleine Puisaye, de part et d'autre de la route d'Auxerre. Les cinq communes du canton, en dépit de l'échec de la fusion, forment la communauté de communes de la Puisaye fargeaulaise, qui siège au chef-lieu; celui-ci est aussi le siège du pays Puisaye-Forterre. Les quatre satellites sont Mézilles (590 hab., 5 242 ha dont 2 243 de bois) à 11 km NE du chef-lieu dans la vallée du Branlin, considéré comme «village de caractère», avec maisons à pans de bois du 16e s. et vieux pont en dos d'âne, et une grande foire annuelle à la brocante; Ronchères (100 hab., 1 133 ha dont 500 de bois) à 4 km NE du chef-lieu, Saint-Martin-des-Champs (290 hab., 3 422 ha dont 1 305 de bois) 4 km au NO de Saint-Fargeau au bord du Loing, et Lavau (530 hab., 5 506 ha dont 2 818 de bois) à 8 km au SO du bourg qui accueille une maison de retraite (55 sal.) et a gagné 70 hab. entre 1999 et 2008.