Saint-Fons

15 700 hab. (Saint-Foniards), 606 ha, chef-lieu de canton du département du Rhône dans l'arrondissement de Lyon, juste au sud de Lyon sur la rive gauche du Rhône. La commune n'a été créée qu'en 1888, à partir de Vénissieux, avec 4 000 hab.; elle est passée à 10 000 en 1930, 17 000 en 1975 puis est descendue à moins de 16 000. Elle a un centre d'arts plastiques, une usine électrique en tête du canal du Rhône; un collège public, un lycée privé; le jardin public conserve un bloc erratique issu des glaciations quaternaires. Le quartier de l'Arsenal et celui des Clochettes, sur le plateau au-dessus du Rhône, sont classés en «zone urbaine sensible».

Saint-Fons est le centre de la chimie lyonnaise, avec les fabrications de bases chimiques des groupes Total et Rhodia, qui longent le canal du Rhône. Rhodia y aligne plusieurs usines affectées aux bases pour l'agro-alimentaire (450 sal.), aux plastiques (230 sal.), aux polyamides (180 et 70 sal.), plus 540 au centre de recherches sur les polymères, soit environ 1 500 personnes; à quoi s'ajoute l'ancienne usine de silicones et dérivés, vendue en 2006 au chinois Bluestar (460 sal.). Arkema (Total) emploie 290 personnes à la fabrication de pvc; colorants et pigments pour textiles Huntsmann Saint-Mihiel (220 sal., groupe états-unien) fabrique de peintures (Blanchon, 80 sal.). Saint-Fons a aussi des établissements des transports Verney (200 sal.); Mazet (130 sal.), transports urbains Connex Rhodalia (120 sal., groupe Veolia); logistique des laboratoires Aguettant (80 sal.), négoce de produits d'entretien P. Le Goff (50 sal.), nettoyage industriel Sud Service (270 sal.), nettoyage urbain Nicollin (180 sal.), gardiennage Main Sécurité (groupe Onet, 200 sal.), peinture en bâtiment Roland et Poisson (80 sal.).

Le canton a 35 700 hab., 4 communes, 3 568 ha. Les trois autres communes sont Feyzin et Solaize au bord du Rhône, Corbas plus à l'est.