Saint-Genis-Pouilly

6 500 hab. (Saint-Genésiens), 977 ha, commune du département de l'Ain dans le canton de Ferney-Voltaire, 9 km à l'ouest du chef-lieu à 450 m, au bord du Lion, qui devient en Suisse l'Allondon, affluent du Rhône. Frontalière, elle participe pleinement à l'expansion du pays de Gex et des grandes banlieues de Genève. Vers l'ouest, elle partage avec Thoiry le Technoparc du Léman (40 ha). Vers l'est, elle partage avec Prévessin-Moëns les installations du Cern, le Centre européen de recherche nucléaire (Cern), qui occupe 600 ha et emploie plus de 3 000 personnes. Les activités principales y sont liées à l'électricité et à l'électronique: STMicroelectronics (250 sal.), Amec Spie (britannique, 150 sal.), Soteb (60 sal., matériel électrique), installations électriques Melotte (270 sal., néerlandais) et Ineo (95 sal.); s'y ajoutent l'atelier de mécanique Serco (80 sal.), la bureautique B&S (45 sal., suisse), la lunetterie L&L (30 sal.); ingénierie de L'Air Liquide Cryogenic (35 sal.), maintenance mécanique Endel (30 sal.), nettoyage Onet (45 sal.), nettoyage urbain Sita (35 sal.); supermarchés Intermarché (70 sal.) et Champion (35 sal.), magasin de bricolage (La Boîte à Outils, 35 sal.), jardinerie (Les Jardins du Jura, 45 sal.); négoce de matériaux (Samse, 30 sal.). La ville a aussi un collège public. Au SE de la commune, la forêt de Saint-Genis abrite un arboretum et un terrain de golf. Le siège de la communauté de communes du Pays de Gex (26 communes) est au Technoparc. La commune est issue d'une fusion ancienne (années 1790); elle n'avait encore que 650 hab. en 1954 et sa population augmente depuis; elle est passée par 2 000 hab. en 1968, 5 000 en 1985. Elle a gagné 850 hab. de 1999 à 2004 (+13%).