Saint-Georges-de-Reneins

3 900 hab. (Reneimois), 2 749 ha, commune du département du Rhône dans le canton de Belleville, 6 km au sud du chef-lieu. Elle occupe tout l'angle SE du canton, traversé par le faisceau de circulation Paris-Lyon; sur la rive de la Saône, le hameau du Port-Rivière est environné d'étangs. La commune a un collège public et deux gros ateliers de plasturgie: celui des bouchons plastiques Astra (230 sal.) passé de l'états-unien Crown Cork au fonds PAI Partners; et celui du britannique British Vita (Gaillon, 110 sal.); négoce de vins Mommessin (50 sal.), au groupe Boisset. La ville est sur le site de la cité gallo-romaine Ludna et un petit musée abrite quelques trouvailles archéologiques; plusieurs châteaux dans la commune, dont ceux de Marzé (16e s., à douves et tour), Vallières (16e-18e), Laye (18-19e s.) et Boitray (médiéval) à la limite sud de la commune; 187 ha de vignes. La commune a eu 3 000 hab. dès 1851 puis est descendue peu à peu à 2 100 en 1936, avant de connaître une nouvelle croissance, à taux modéré. Elle a gagné 120 hab. de 1999 à 2004.