Saint-Georges-lès-Baillargeaux

3 840 hab. (Baillargeaux), 3 390 ha dont 1 100 de bois, chef-lieu de canton du département de la Vienne dans l’arrondissement de Poitiers, 12 km au NNE de la préfecture sur le bas plateau qui domine le Clain à l’est. Il a profité de la proximité du Futuroscope et de l’exurbanisation de Poitiers: 1 300 hab. en 1954, 2 000 en 1975 et une croissance continue; elle s'est augmentée de 630 hab. entre 1999 et 2008, envirion un cinquième. Le nom ancien, Saint-Georges, n’a été complété qu’en 1961.

Le bourg a un atelier d’optique Somtec (25 sal.), un supermarché U (45 sal.), maçonnerie De Oliveira (20 sal.). Dans la commune on voit un dolmen, des traces de l’ancienne voie romaine issue de Poitiers vers le NNE, et surtout le château de Vayres, des 17e et 18e s. à tours rondes, châtelet et jardins, et gros pigeonnier du 17e, l’un des plus grands de France (2 620 boulins). À l’est, le finage comprend une bonne part de la forêt domaniale de Moulière.

Le canton a 13 500 hab. (12 200 en 1999), 4 communes, 10 012 ha dont 2 379 de bois. Il est traversé par le Clain et dominé à l’est par la forêt de Moulière. Au nord-est, Saint-Cyr (1 030 hab., 1 503 ha dont 392 de bois), à 8 km du chef-lieu, sur la rive gauche du Clain, a un grand étang (85 ha) avec un parc de loisirs de 300 ha et le golf du Haut-Poitou; menhir de Pierrefitte près de l'étang et tumulus de la Haute Flotte près du bois du Fou à l'est; la commune a gagné 230 hab. (+29%) de 1999 à 2008. Les deux autres communes, Dissay et Jaunay-Clan, dépassent 2 000 hab.