Saint-Germain-Laval

2 800 hab. (Saint-Germanois) dont 140 à part, 885 ha, commune de Seine-et-Marne dans le canton de Montereau, 4 km au nord-est du chef-lieu. Le centre villageois originel est très petit et situé à l'extrémité du coteau de Seine; le hameau de Tréchy est sur un coteau à l'est, assorti d'un arrêté de protection de biotope sur 59 ha (avec Courcelles-en-Bassée). Mais des lotissements sont apparus au contact de Montereau à l'ouest à Courbeton; d'autres hameaux se sont étoffés au nord (Gardeloup et Buisson). Un centre d'apprentissage (école des métiers) occupe le château de Courbeton. La commune avait seulement 360 hab. en 1936; sa population a augmenté après la guerre (930 hab. en 1962) et assez rapidement jusqu'en 1982 (2 600 hab.) avant de perdre puis de retrouver quelques dizaines d'habitants.