Saint-Héand

3 800 hab. (Héandais), 3 130 ha dont 362 de bois, chef-lieu de canton du département de la Loire dans l'arrondissement de Saint-Étienne, 13 km au NE de la préfecture dans les collines des monts du Lyonnais à 680 m. L'usine d'optique de précision Angénieux, passée au groupe Thales (210 sal.), joue un rôle actif dans le pôle Optique-Vision; elle fut créée sur place en 1936 par Pierre Angénieux (1907-1998) et connut le succès dans les années 1950 avec les inventions du zoom et du retrofocus; elle produit des optiques de haut niveau, notamment pour la Nasa, la médecine, le cinéma et l'armée; elle est entrée dans le groupe Thales en 1993. La ville a un collège privé et installe une Maison de l'Optique. De 3 600 hab. au milieu du 19e s., sa population était tombée à moins de 2 000 dans les années 1930; elle augmentait depuis, mais a perdu trois dizaines d'habitants de 1999 à 2005.

Le canton a 28 200 hab., 9 communes, 12 262 ha dont 1 707 de bois; s'il touche au NE au département du Rhône, il est surtout marqué au sud par les banlieues de Saint-Étienne que sont La Fouillouse, L'Étrat, La Talaudière et Sorbiers (v. ces noms). La Tour-en-Jarez (1 200 Tourangeois, 505 ha), sur le versant nord de la vallée de l'Onzon à 540 m, 7 km au sud de Saint-Héand, entre L'Étrat et La Talaudière, est la seule voisine de la préfecture à avoir peu progressé; sa population était tombée à 500 hab. après le détachement de L'Étrat en 1884, et sa progression n'a repris qu'après 1970, plutôt lentement (+90 hab. de 1999 à 2007); chocolaterie des Princes (25 sal.), mécanique (Magand, 20 sal.), installations thermiques Proxiserve (35 sal.). Le site offre un large belvédère sur l'agglomération de Saint-Étienne et le Pilat; la commune fut un lieu de fabrication d'armes au 19e s.