Saint-Hilaire-de-Villefranche

1 190 hab. (Hilairois), 2 219 ha dont 234 de vignes et 376 de bois, chef-lieu de canton de la Charente-Maritime dans l’arrondissement de Saint-Jean-d’Angély, 11 km au sud de celle-ci, 15 km NNE de Saintes, sur la voie ferrée et la N 150 dans la petite vallée du Bramerit; un collège public, château de Laléard (15e et 17e s.), travaux publics SEC (45 sal.), négoce de matériel agricole Tardy (25 sal.). Le nom était seulement Saint-Hilaire jusqu’en 1962. La commune, qui a eu plus de 1 300 hab. de 1820 à 1880, était tombée à 800 hab. en 1975; elle a repris un peu de poids depuis et a gagné 120 hab. de 1999 à 2008. Le village est le siège de la communauté de communes du canton de Saint-Hilaire-de-Villefranche, qui a une commune de plus que le canton (5 700 hab., 14 300 ha pour 11 membres).

Le canton a 4 600 hab. (4 100 en 1999), 10 communes, 12 275 ha dont 1 640 de bois. Bercloux (390 Berclaudiens, 935 ha), 5 km SE du chef-lieu, est déjà, comme Saint-Hilaire, dans le vignoble de Cognac et cultive 354 ha de vignes; elle a 60 hab. de plus qu'en 1999. Juste au sud, le château de la commune de Brizambourg (890 Brizambourgeois, 2 126 ha dont 540 de bois et 249 de vignes) a fourni la fontaine qui orne à Saint-Jean-d’Angély la placette du Pilori; elle a gagné 110 hab. depuis 1999.

Authon-Ébéon (390 Authonais 1 165 ha dont 229 de vignes), 10 km à l’est de Saint-Hilaire dans la vallée de l’Auriou, affluent de l’Antenne, a une pile romaine (la Pyramide), une église fortifiée classée (12e et 15e s.) et un château de 1606 à douves; 4 km au NO du village, le fanal d’Ébéon est une pile romaine de 16 m de haut. Juste à l’est d’Authon de l’autre côté de l’Auriou, Aujac (320 Aujacais, 873 ha) cultive 322 ha de vignes; son église (en partie des 12e-13e s.) est classée.