Saint-Ismier

6 200 hab. (Saint-Ismiérois) dont 270 à part, 1 490 ha dont 450 de bois, chef-lieu de canton du département de l'Isère dans l'arrondissement de Grenoble, 12 km au NE de la préfecture dans la plaine de l'Isère, rive droite. C'est une banlieue surtout résidentielle, avec un collège public et un lycée agricole public; appareils chirurgicaux Tornier (45 sal.) et Phusis (20 sal.), électronique Jay (appareils de contrôle, 45 sal.); informatique Mentor Graphics Ireland (80 sal.); maçonnerie Acquadro Favier (25 sal.); supermarché Casino (20 sal.). La commune monte au NO jusqu'à la crête du mont Saint-Eynard en Chartreuse (1 430 m); échangeur de l'A 41 près de l'Isère. Saint-Ismier n'avait encore que 950 hab. dans les années 1930 (1 400 autour de 1840) et dont la croissance s'est accentuée à partir de 1970 (3 000 hab. en 1975).

Le canton a 17 400 hab., 5 communes, 4 361 ha dont 1 128 de bois. Toutes ses communes ont plus de 2 000 hab. Les quatre autres sont Bernin et Saint-Nazaire-les-Eymes en amont, Biviers et Montbonnot-Saint-Martin en aval.