Saint-Jean-d'Illac

6 800 hab. (Illacais), 12 058 ha dont 10 000 de forêt, commune de la Gironde en grande banlieue ouest de Bordeaux (16 km du centre-ville) sur la route du Cap-Ferret en forêt landaise, dans le canton de Mérignac-2 et au bout de l’aérodrome de Mérignac. Elle englobe de vastes terrains militaires du CAEPE et a reçu plusieurs usines: sacs en papier Lembacel (groupe Smurfit, 100 sal.), plastiques Zodiac (100 sal., bateaux gonflables) et pièces plastiques pour l’aéronautique Serta (120 sal.); ingénierie Cap Ingélec (Climasystemes, 80 sal.); supermarché Casino (35 sal.); vente à distance CDiscount (40 sal.); travaux publics GTBA (60 sal.), récupération de déchets Pena (65 sal.); transports MTA (30 sal.); maison de retraite (60 sal.). À l'est, son finage mord un peu sur l'aéroport de Bordeaux et accueille quelques entreprises sur la D 106 (zone d'activités de Labory). Au sud-est, il englobe le domaine agricole d'Asdeuilles, au sud ceux des Gardillots et de Berganton. Le Las est un gros hameau à l'ouest. La commune s'est nommée Illac de 1801 à 1936. Elle a eu entre 600 et et 800 hab. de 1850 à 1960 et sa population s'est mise à croître ensuite, passant les 2 000 hab. vers 1980; elle a gagné 1 750 hab. entre 1999 et 2008.