Saint-Jean-de-la-Ruelle

16 800 hab. (Stéoruellans) dont 450 à part, 610 ha, chef-lieu de canton du Loiret dans l'arrondissement d'Orléans, en banlieue ouest de la ville sur la rive droite de la Loire, avec un échangeur et la bifurcation des autoroutes A 10 et A 71 et de la rocade d'Orléans. La ville est très fleurie (quatre fleurs) et a deux collèges publics, un lycée professionnel public, un institut médico-éducatif de 110 places, un centre d'accueil pour les troubles auditifs, une maison de retraite; centre aquatique et Maison de la musique et de la danse.

Une vaste zone industrielle partagée avec Ingré accueille les usines Brandt (électroménager, 700 sal.) du groupe espagnol Fagor, Federal Mogul (équipement pour atomobiles, 200 sal.), Thermor (330 sal., appareils de chauffage); mais l'électronique Deutsch (200 sal.) a fermé en 2009, après les pièces pour automobiles TRW. Dans les autres activités: menuiserie Bernardi (50 sal.), charpente Cogecem (40 sal.), maçonnerie JPE Polybat (50 sal.), génie thermique Gallier (170 sal.) et Hervé (90 sal.), plomberie Lubin (45 sal.); informatique Apogea (35 sal.), publicité Adrexo (180 sal.) et Mediapost (90 sal.), nettoyages Derichebourg (300 sal.), Carrard (80 sal.) et Toutenet (80 sal.); gros centre commercial des Trois Fontaines avec un hypermarché Auchan (560 sal.) et des magasins Darty (40 sal.), Go Sport (40 sal.) et Kiabi (40 sal.), bureaux de la Caisse d’Épargne (290 sal.); négoces de fournitures Anfidis (ex-Fimatec et Anjac, 95 sal.), de quincaillerie Sofi (90 sal.), de matériaux Sigmakalon (85 sal.), de matériel électrique RCL (60 sal.), de métaux Germond (40 sal.); transports Demaison (40 sal.), Nasse et Marchand (40 sal.); ERDF (90 sal.).

En bordure de la zone industrielle, le quartier de la Salmonerie est zone urbaine sensible. Le canton correspond à la commune. La population communale est passée par 1 000 hab. en 1876, 2 000 en 1926, 3 800 en 1954 puis a rapidement augmenté jusqu'en 1975; elle est presque stable depuis.