Saint-Joachim

4 070 hab. (Briérons), 8 622 ha, commune de la Loire-Atlantique dans le canton de Pontchâteau, 11 km au SO de celle-ci et 12 km au nord de Saint-Nazaire. C'est la principale commune des marais de Brière. Son nom se prononce Saint-Joichin. Le bourg s'étire au milieu des marais sur une île très allongée où trois rues s'alignent parallèles sur 2 km. Tout autour, d'autres «îles», plus petites, sont occupées par des villages: Mazin au nord, Bais à l'est, Ménac au sud-est, Aignac au sud, et surtout Fédrun au sud-ouest, la plus connue et la plus visitée, où s'est installée la Maison du Parc de Brière, avec un musée des Chaumières et un musée de la Mariée.

Les seuls plans d'eau subsistant dans le marais se trouvent dans la commune, très étendue puisque ses limites se calquent à l'ouest et au sud sur le rivage même du marais, englobant ainsi la totalité du «marais indivis». Un collège public est au bourg, ainsi qu’un cariste (Trajet Avenir, 35 sal.) et un restaurant coté (la Mare aux Oiseaux, 25 sal.). La commune est surtout résidentielle et la plupart de ses habitants travaillent dans l’agglomération nazairienne. La population avait déjà atteint 5 000 hab. en 1901 et a eu tendance à diminuer depuis 1982, où elle était encore à 4 300 hab.; mais elle a regagné 220 hab. de 1999 à 2009.