Saint-Julien-de-Vouvantes

940 hab., 2 580 ha, chef-lieu de canton de Loire-Atlantique dans l'arrondissement de Châteaubriant, 14 km au SE de la ville sur la route d'Angers, au bord du Don. Le village a une vaste église du 19e s. néo-gothique, avec quelques restes anciens. La population communale déclinait depuis les 2 000 hab. de 1861 mais semble avoir repris une cinquantaine d'habitants entre 1999 et 2009.

Le canton, limitrophe du Maine-et-Loire, a 5 400 hab., 5 communes, 16 546 ha. Erbray, qui en occupe la partie occidentale, dépasse 2 000 hab. Juigné-des-Moutiers (350 Juignéens, 2 465 ha dont 1 494 de bois) est un petit village très près de la limite départementale; son finage englobe la grande forêt de Juigné; l'étang de la Blisière, ancien site de forges à l'orée septentrionale (65 ha), est partagé avec Soudan; entreprise de travaux publics Hervé (170 sal.).

À La Chapelle-Glain (840 Glainois, 3 450 ha dont 200 de bois), 4 km au SE du chef-lieu, se montre le gros château de la Motte-Glain (15e et 16e s.), avec parc et étang, et trophées de chasse, qui fut longtemps aux Rohan; ccouvoir du Pin Gauguet (30 sal.). La commune a 60 hab. de plus qu'en 1999.