Saint-Lubin-des-Joncherets

4 100 hab. (Lubinois), 1 446 ha, commune d'Eure-et-Loir dans le canton de Brezolles, 14 km au NE du chef-lieu dans la vallée de l'Avre, face à Nonancourt. Elle forme une agglomération avec Nonancourt et Saint-Rémy-sur-Avre. Elle accueille le siège et une usine de pièces en caoutchouc et élastomères Sacred (Société d'application du caoutchouc des résines et dérivés, 200 sal.) plus quelques ateliers de plastiques (Saimap-Viennot, 35 sal.), joints en élastomères (Étanchéité et frottement Massot Efjm, 20 sal.), fours de boulangerie Technodif (20 sal.), ventilation industrielle Jean-Pierre (20 sal.); un hypermarché Leclerc (120 sal.), centre médical du Haut-Venay (60 sal.), maison de retraite; un château du 17e s. avec un beau parc de la même époque et des platanes du 18e s. La commune avait moins de 1 300 hab. en 1962, contre plus de 1 800 dans la seconde moitié du 19e siècle, puis sa population a augmenté jusqu’en 1990; mais elle a perdu 300 hab. de 1999 à 2007.