Saint-Mammès

3 300 hab. (Mammésiens), 224 ha, commune de Seine-et-Marne dans le canton de Moret-sur-Loing, juste au nord du chef-lieu. Le finage est dans la plaine entre Seine et Loing, juste en amont du confluent; la Seine fixe sa limite septentrionale. L'ancien centre et l'église préromane du 11e s. sont tout à l'ouest, au confluent, avec un pont sur la Seine menant à Champagne-sur-Seine, et une écluse de 1724 sur le canal du Loing, à bajoyers (murs latéraux), agrandie au 19e s. La commune reste un lieu de batellerie, avec port et halte fluviale, mais un trafic très diminué. Elle a une gare sur la voie de Paris à Montereau et une école régionale du premier degré pour 150 enfants de mariniers et enfants en difficulté, avec internat (40 filles, 40 garçons); des jardins pour bateliers longent les quais; atelier d'emballages plastiques pour pharmacie (30 sal.). La ville a deux espaces naturels sensibles, en bord de Seine et au sud à la Roche-Godon. Saint-Mammès a une population en augmentation depuis la fin du 19e s.: 1 100 hab. en 1900, 1 600 en 1954, 2 900 en 1975; mais le rythme a bien ralenti ensuite.