Saint-Martin-de-Ré

2 620 hab. (Martinais), 470 ha, chef-lieu de canton de la Charente-Maritime dans l’arrondissement de La Rochelle, 19 km ONO de la ville sur la côte septentrionale de l’île de Ré. Elle fut longtemps la commune la plus peuplée de l’île, et reste la mieux équipée; son nom était Saint-Martin tout court jusqu’en 1962, mais elle avait beaucoup d’homonymes, y compris dans le département. Elle a eu 2 800 hab. en 1886, 1 300 au creux de 1931, et a crû ensuite, du moins jusqu'en 1999. La révision des «comptés à part» empêche la comparaison en 2008: ils sont passés de 510 à 30, la population munucipale de 2 160 à 2590, la population totale a baissé de 50 personnes…

Le bourg est une ancienne place forte, ceinturée de remparts par Vauban. Il s’organise autour de son port, ouvert à la plaisance (220 anneaux), qui entoure une ancienne petite île où vivaient les pêcheurs; la pêche connaît encore une certaine activité. Dans le bourg, une église fortifiée restaurée, des maisons anciennes, l’hôtel des Cadets du 17e s., qui abrite poste et mairie, l’hôtel de Clerjotte des 15e et 17e s., qui héberge le musée Ernest Cognacq. La commune a aussi une maison des marais salants, un collège public et un hôpital local, la thalassothérapie Neptune (35 sal.). La capacité touristique est élevée: elle a 7 hôtels (180 chambres- dont deux de luxe (55 chambres), trois campings (590 places) et plus de 1 300 résidences secondaires (57% du parc de logements).

Un peu à l’est du bourg au bout des remparts subsiste la puissante citadelle, plusieurs fois fortifiée et notamment par Vauban, avec bastions en étoile. C’est elle qui a servi d’antichambre du bagne, puis de bagne; celui-ci n’a été supprimé qu’en 1938, et la citadelle reste une prison, ce qui explique la forte population comptée à part. Du port de Saint-Martin subsistent des liaisons maritimes avec La Rochelle, ainsi qu’avec Charron au fond de la baie de l’Aiguillon. Le bourg compte un centre Leclerc (125 sal.), un Intermarché (50 sal.) et un supermarché U, chacun de 60 sal., un laboratoire de biologie médicale, divers petits ateliers dont un chantier de bateaux de plaisance Latitude 46 (25 sal.), et des équipements hôteliers dont le restaurant L'Emcadère (25 sal.); glaces et boissons La Martinière (25 sal.), transports par cars Keolis (20 sal.).

Le canton a 13 300 hab. (12 000 en 1999), 5 communes, 4 356 ha dont 341 de bois.Les quatre autres communes, La Flotte, Le Bois-Plage-en-Ré, Rivedoux-Plage et Sainte-Marie-de-Ré, ont dépassé 2 000 hab.