Saint-Philbert-de-Grand-Lieu

8 000 hab. (Philibertins), 5 881 ha dont 231 de bois, chef-lieu de canton de Loire-Atlantique dans l'arrondissement de Nantes, 24 km au SO de la préfecture. La ville est à l'extrémité sud-est du lac de Grand-Lieu, sur la rive gauche de la Boulogne. Elle se nomma Déas avant de prendre le nom de son abbaye, d'époque carolingienne; il reste de celle-ci une église très visitée (12 000 personnes par an), marquant la transition de l'art romain à l'art roman, rénovée au 20e s. après avoir servi de halle, avec jardins du cloître et médicinal.

La ville abrite la Maison du Lac, avec le musée Helmut Warzecha consacré aux oiseaux du lac, et un centre aquatique; collèges public et privé, maison familiale rurale. Elle est «station verte de vacances» et a aussi quelques ateliers: constructions métalliques CDH (80 sal.), tôlerie du Guinèvre (TIG, 20 sal.); maroquinerie Omega (25 sal.), menuiserie JMD (20 sal.); comptabilité Strego (20 sal.), supermarché U (130 sal.), négoces de fruits et légumes (Trois Moulins, 35 sal.), de poissons (Paon, 30 sal.) et d'outillages Abri Plus (25 sal.); autocars Groussin (45 sal.). La presque totalité du lac de Grand-Lieu est dans la commune de Saint-Philbert. Celle-ci a eu 4 000 hab. en 1901, moins de 3 100 en 1954 puis sa population a peu à peu augmenté, passant les 5 000 hab. en 1989. Elle s'est accrue de 1 600 hab. entre 1999 et 2009 (+25%).

Le canton a 19 800 hab. (15 900 en 1999), 5 communes, 17 427 ha. Saint-Colomban et La Chevrolière y ont dépassé 2 000 hab., ainsi que La Limouzinière. Il voisine avec la Vendée au sud-est. Saint-Luminé-de-Coutais (1 890 Luminois, 1 764 ha), 7 km ONO du chef-lieu, englobe une partie du lac au sud-ouest; menuiserie D-Pro (35 sal.), volailles GIB (25 sal.); la commune a gagné 530 hab. de 1999 à 2009 (+39%).