Saint-Pierre-en-Faucigny

5 100 hab. (Saint-Pierrois), 1 491 ha dont 348 de bois, commune de Haute-Savoie dans le canton de La Roche-sur-Foron, 4 km à l'est du chef-lieu à 480 m. Elle n'existe que depuis 1965 et résulte de la fusion de Saint-Pierre-de-Rumilly avec Saint-Maurice-de-Rumilly et Passeirier. La commune atteint au nord la rive gauche de l'Arve, et son habitat se disperse dans la plaine de l'Arve entre La Roche et Bonneville; elle a un échangeur de l'A 40 et de la N 203 et une gare. Son territoire envoie vers le SE une queue autour des gorges d'Éveaux, creusées par le Borne à la sortie du massif des Bornes; une route emprunte les gorges, menant aux Glières et à La Clusaz. La population a fortement augmenté dans les années récentes, puisqu'elle n'était que de 3 800 hab. en 1990, et vient d'ajouter 550 hab. de plus entre 1999 et 2006.

Saint-Pierre-en-Faucigny participe activement à l'industrie du Faucigny: usines de décolletage L.C. Maître (200 sal., au groupe de l'Union des banques suisses par Eurodec ex-Valfond), AMD (80 sal., groupe Savoy Moulage), Lance (90 sal.) du groupe RBDH, MB Tec (60 et 45 sal.), FCMP (70 sal., autre usine à Marignier), Lacrosaz (50 sal.), Mallinjoud (20 sal.); pots d'échappement Devil (50 sal., groupe états-unien Ultimate); alliages de tungstène Cime Bocuze (65 sal., groupe autrichien Plansee), outillages au carbure Carbilly (30 sal.), mécanique GMP (30 sal.); plastiques Kaneco (25 sal.); alarmes ASDF (70); scierie et parquets Lalliard (100 et 45 sal.), charpentes Plantaz (45 sal.); négoces de machines-outils TTF Tornos (30 sal.) et Decip (25 sal.); transports par autocars Alpbus Fournier (50 sal.), transports de fonds Brinks (35 sal.), transports de fret Guebey (50 sal.) et Prabel (25 sal.); travaux publics Saddier (30 sal.).