Saint-Pol-sur-Mer

ancienne commune du département du Nord dans le canton de Dunkerque-Ouest, intégrée à la commune de Dunkerque en 2010. Elle se situe face à Dunkerque de l’autre côté du port, entre celui-ci et la N 1. Ce ne fut d’abord qu’un simple hameau de Petite-Synthe, nommé le «trou aux ronces» (Dornegat). La commune a été créée en 1877 et s’est vu alors attribuer le nom de l’estaminet local ; elle avait 1 500 hab., passés à 4 400 dès 1881 et à 10 300 en 1911, puis 18 700 en 1962 ; elle a atteint 23 800 hab. en 1990 pour redescendre à 22 400 en 2006.

Son territoire était déjà presque entièrement encerclé par celui de Dunkerque. Les quartiers Ouest et la cité Liberté forment une «zone urbaine sensible» et «zone de rénovation urbaine» de 137 ha et 10 500 hab., à l’ouest de la commune et près de la gare de triage ; ce périmètre a obtenu un staut de zone franche urbaine. Un nouveau beffroi signale depuis 2003 le centre-ville rénové, avec treize cloches et quatre grands jacquemarts. La ville a deux collèges publics et un privé, un lycée professionnel public, une maternité (55 places), un centre de spectacles moderne Romain Rolland et une académie de musique. Saint-Pol reste principalement résidentielle et tertiaire, en dehors de quelques ateliers. Elle a un centre commercial autour d’un hypermarché Carrefour, et divers ateliers et bureaux de taille modérée