Saint-Quay-Portrieux

3 300 hab. (Quinocéens) dont 320 à part, 387 ha, commune des Côtes-d'Armor dans le canton d'Étables-sur-Mer, juste au nord du chef-lieu sur la côte occidentale de la baie de Saint-Brieuc. C'est le port le plus actif de ce littoral, disposant de nouvelles installations en eau profonde depuis 1990, et d'une criée qu'approvisionnent tous les autres ports de la côte; les prises annuelles sont de l'ordre de 8 000 t, dont 1 500 de coquilles saint-jacques; le port enregistre 80 bateaux côtiers et 10 hauturiers; mareyage et produits de la mer Celtarmor (groupe Le Graët, 30 sal.). En outre, le petit port de Portrieux, juste au sud, qui n'a nul rapport avec le fleuve Trieux, est équipé pour la plaisance, devenue très active.

Saint-Quay est en effet une station balnéaire depuis 1845, et dispose d'un casino (78e de France, 10,6 M€) et d'une piscine d'eau de mer, et a récemment aménagé un nouveau quartier balnéaire. La commune totalise plus de 1 700 résidences secondaites (presque la moitié des logements) et a un camping (180 places), 3 hôtels (50 chambres). La ville a aussi une maison pour enfants handicapés (Kerbeaurieux, 60 sal.), des collèges et lycées publics et privés, une maison de retraite (55 sal.); blanchisserie RLD (65 sal.). Le territoire communal, petit, est à peu près entièrement urbanisé; au large, les roches de Saint-Quay multiplient îlots et écueils sur 6 km vers le large et 5 de front. La population communale a augmenté légèrement depuis 1982 (3 000 hab.), mais a reperdu 130 hab. entre 1999 et 2008; elle avait atteint 3 400 hab. dans les années 1950 (3 100 en 1900).