Saint-Quentin-en-Yvelines (communauté d'agglomération de)

groupement intercommunal associant sept communes des Yvelines, 146 600 hab. sur 6 742 ha; elle utilise le sigle Casqy. Le siège est à Montigny-le-Bretonneux. Les autres communes sont Élancourt, Guyancourt, Magny-les-Hameaux, Trappes, La Verrière et Voisins-le-Bretonneux. Les sept communes de la communauté actuelle n'avaient que 25 000 hab. en 1970. Cette communauté est issue des grandes opérations de villes nouvelles devant équilibrer et structurer le développement de l'agglomération parisienne: elle en représentait le secteur sud-ouest. À l'origine, elle englobait Bois-d'Arcy, Coignières, Plaisir et Maurepas, mais celles-ci ont préféré quitter le syndicat d'agglomération nouvelle en 1983, ce qui a entraîné quelques remaniements de limites communales. L'agglomération nouvelle a reçu une université qu'elle partage avec Versailles sous le sigle USVQ. En dépit de sa jeunesse, elle est classée parmi les «villes d'art et d'histoire». La réserve naturelle nationale de Saint-Quentin-en-Yvelines occupe 87 ha à cheval sur Trappes et Montigny-le-Bretonneux. Le nom de la ville nouvelle vient de l'étang de Saint-Quentin, qui occupe 250 ha sur le plateau; il fut aménagé vers 1680 derrière un barrage sur le site de plusieurs mares naturelles, en vue de contribuer au système hydraulique de Versailles.Il avait été envisagé d'en faire une base pour hydravions dans les années 1930; il est le centre d'une base de loisirs intercommunale de 600 ha.