Saint-Rambert-d'Albon

4 400 hab. (Rambertois), 1 341 ha, commune du département de la Drôme dans le canton de Saint-Vallier, 15 km au nord du chef-lieu. La ville est sur la rive gauche du Rhône, à l'angle NO du département, face à la sortie du canal du Rhône (bief de Roussillon). Elle est ceinturée par la N 7 et l'A 7 et desservie par un carrefour de voies ferrées. Sur l'A 7, l'aire de service Isardrôme est très fréquentée et sa société (Srsra) emploie 140 personnes; plates-formes logistiques Dentressangle (400 sal.), Lafuma (Sherpa, 70 sal.), Drôme Logistique (40 sal.), Exatri (30 sal.); triage et récupération SE Classage (75), fabrique de sièges pour autocars Sonviauto (30 sal., portugais), liners pour piscines Albon (65 sal.), emballages plastiques Bubble & Foam (40 sal.). La ville a un collège public et un privé; un aérodrome de sports et tourisme est juste au sud, dans la commune d'Albon. La commune a été créée à partir d'Albon en 1839, avec 880 hab.; sa population a constamment augmenté par la suite, passant par 2 000 hab. en 1896, 3 000 en 1946, 4 000 en 1973, mais au ralenti depuis.