Saint-Sauveur-Lendelin

1 730 hab. (Saint-Sauveurais) dont 100 à part, 1 639 ha, chef-lieu de canton du département de la Manche dans l’arrondissement de Coutances, 10 km NNE de la ville; manoir du Grand Taute (16e s.) à l'est et château des Mares à l'ouest, clocher inscrit du 14e s.; un collège public, maison familiale rurale; meubles Lesouhaitier (20 sal.). La population a été stable depuis 1900, avec une légère tendance à l’érosion, puis s'est accrue de 310 hab. entre 1999 et 2008. Le village est le siège de la communauté de communes du canton de Saint-Sauveur-Lendelin, qui compte 11 communes et 5 300 hab.

Le canton, étiré d’ouest en est au nord de Coutances dans le Bocage, a 5 950 hab. (5 200 en 1999), 12 communes, 11 104 ha. Hauteville-la-Guichard (460 Hautevillais, 1 198 ha), 10 km à l’est du chef-lieu, abrite un musée consacré à Tancrède de Hauteville, dont les fils fondèrent le royaume normand de Méditerranée au début du 11e siècle, et dont le collège de Saint-Sauveur-Lendelin porte le nom; la population s'est accrue de 80 hab. entre 1999 et 2008. Le Lorey (610 hab., 1 457 ha), 12 km ESE du chef-lieu, a une fabrique de détergents Fabrinor (35 sal.).