Saint-Simon

640 hab. (Saint-Simoniens), 634 ha, chef-lieu de canton de l’Aisne dans l’arrondissement de Saint-Quentin, 16 km au SE de la ville, au bord de la Somme à la réunion du canal de Saint-Quentin et du canal latéral à la Somme.

Le canton a 11 500 hab. (11 000 en 1999), 23 communes, 15 302 ha; il est limitrophe du département de la Somme et structuré par les canaux et la vallée de la Somme. Au NE de Saint-Simon sur le territoire des communes de Clastres (580 Clastrois, 824 ha) à l’est du chef-lieu et Artemps (370 hab., 631 ha) au nord, l’ancien grand aérodrome de l’Otan accueille depuis 2004 un groupe de 5 éoliennes (11,2 MW) d'EDF (La Clé des Champs); Clastres a gagné 60 hab. de 1999 à 2008. Tugny-et-Pont (260 hab., 589 ha) est à 3 km au NO du chef-lieu sur la rive droite de la Somme; elle réunit deux communes depuis 1803, Tugny et Pont-de-Tugny; carrosserie Eurobenne (30 sal.).

Montescourt-Lizerolles (1 680 Montescourtois, 629 ha), 7 km à l’est de Saint-Simon, a une gare sur la voie ferrée vers Saint-Quentin, qui est à 12 km; la commune avait reçu de bonne heure un lotissement qui avait fait passer sa population villageoise d’avant 1914 (700 hab.) à près de 1 500 en 1930; elle a gagné 190 hab. depuis 1999; travaux publics Eiffage (110 sal.). La commune est le siège de la communauté de communes du canton de Saint-Simon, qui rassemble 18 communes et 8 800 hab. Jussy (1 270 hab., 1 337 ha), 6 km au SE de Saint-Simon, a une usine de biscuits LU (ex-Vandamme, 140 sal.).

Flavy-le-Martel (1 650 Flaviens, 1 283 ha dont 289 de bois), 4 km au SSE du chef-lieu, est avec Montescourt la principale agglomération du canton et dispose d’un collège public, d’une maison de retraite (35 sal., la Jouvence Castel) et d’une gare; sa population avait atteint 2 300 hab. en 1876 et a baissé ensuite, restant stable dans la seconde moitié du 20e siècle; elle a gagné 110 hab. entre 1999 et 2008.

Tout au nord du canton, le petit aérodrome de loisirs de Saint-Quentin-Roupy (code LFOW), doté de deux pistes gazonénes de 670 et 620m, est en fait sur le territoire de Fontaine-lès-Clercs (310 hab., 333 ha), 6 km au SO de la ville sur la rive droite de la Somme et le canal de Saint-Quentin. Grugies (980 Grugeois, 508 ha) n’est qu’à 4 km au sud de Saint-Quentin, voisine de Gauchy; elle a quelques ateliers; la population communale a un peu augmenté entre 1960 (570 hab.) et 1990, puis augmenté de 60 hab. entre 1999 et 2008.