Saint-Sulpice-les-Champs

400 hab. (Saint-Sulpiçois), 2 170 ha, chef-lieu de canton du département de la Creuse dans l'arrondissement d'Aubusson, 16 km ONO de la ville, à 612 m; la commune avait 1 160 hab. en 1901, et porte bien son nom agreste.

Le canton a 2 100 hab., 11 communes, 15 058 ha dont 4 906 de bois; il est traversé au sud par la N 141 et atteint au nord-est le cours de la Creuse et le petit bassin d'effondrement d'Ahun-Lavaveix. Saint-Martial-le-Mont (270 hab., 1 025 ha dont 202 de bois) y domine la rive gauche de la Creuse à l'endroit où elle quitte ce bassin par épigénie, pour y revenir au nord de Lavaveix.

Fransèches (250 hab., 1 829 ha dont 759 de bois) est à 4 km au NE du chef-lieu à 600 m; dans la partie septentrionale de la commune, le hameau de Masgot se veut le «village des tailleurs de pierre» depuis que François Michaud (1810-1890), paysan autodidacte, passionné de sculpture, a parsemé les environs de ses nombreuses œuvres qui en font un musée de plein air; stages de formation.

À l'angle sud-ouest du canton, Banize (160 Banizois, 1 524 ha dont 521 de bois) a une église classée du 14e s., mais dont le clocher a été ruiné par la tempête de 1999; il est en cours de restauration; le village est au confluent du Taurion et de son affluent la Banize, qui vient de La Nouaille comme lui, mais en passant à l'est par Vallières; le GR 4 et le GR 46 y passent.