Saint-Thibault-des-Vignes

6 500 hab. (Théobaldiens), 470 ha, commune de Seine-et-Marne dans le canton de Lagny-sur-Marne, à l'ouest du chef-lieu. Le vieux centre villageois est sur une butte proche de Lagny, juste au nord de la N 34. Il est issu d'un prieuré du 11e s dont il reste une église classée. Une urbanisation plus étendue, complètement indépendante et liée à la mise en place de la ville nouvelle de Marne-la-Vallée, s'est développée dans la partie sud-ouest de la commune entre le ru de la Gondoire et la route de Guermantes (D 217b); ce quartier des Sablons et de Saint-Germain-des-Noyers, auquel la Promenade du Château sert d'axe vert, abrite la maison de retraite médicale Eleusis (60 sal.). La ville a un collège public, un centre de formation en apprentissage du Compagnonnage, une maison de retraite. Le nord et le centre-nord de la commune sont occupés par le prolongement de la zone d'activités de Lagny (parcs de la Courtillière et de l'Esplanade).

Ce secteur s'appuie sur le gros échangeur de la Francilienne (A 104), qui parcourt le territoire communal du nord au sud, et de la N 34, station d'épuration et usine d'incinération au nord près de la Marne; l'usine traite 133 000 t par an venant de 28 communes (260 000 hab.). La commune partage avec Lagny une usine et le siège du groupe William Saurin (420 sal.); métallerie Macquart (80 sal.), traitement de surfaces Oerlikon Balzers (70 sal.); installations électriques Actemium (85 sal.); Intermarché (55 sal.); gardiennage Croc Blanc (160 sal.), blanchisserie Elis (150 sal.), entrepôts de vêtements C&A (220 sal.) et du groupe Printemps (55 sal.), négoces d'articles pour tabacs de la Société Allumettière Française (240 sal.), de machines d'emballage sous vide Multivac (110 sal.), de matériel de traitement de surfaces Nordson (70 sal.); transports Giraud (75 sal.). La commune n'avait encore que 300 hab. en 1900; elle est passée à 630 hab. en 1954, 1 300 hab. en 1975, 1 400 en 1982, et a crû surtout à la fin du siècle: 4 200 hab. en 1990, 6 400 en 1999.