Sainte-Catherine

3 500 hab. (Sainte-Catherinois), 440 ha, commune du Pas-de-Calais dans le canton de Dainville, limitrophe d’Arras. Son nom était Demencourt avant le 13e s. Elle est juste au nord d’Arras, à la patte d’oie des voies vers Boulogne et Saint-Omer (chaussée Brunehaut), Béthune (D 937) et Lens (N 17). Le parc de la Pescherie a pris place dans la vallée de la Scarpe. La ville a une clinique (150 sal., 75 lits), les installations électriques Santerne (170 sal.) et thermiques Logista (35 sal.), la taille de pierres Funenord (70 sal.), des négoces d'appareils de manutention Vivier (35 sal.), de composants et fournitures électriques Cea (groupe Rexel, 30 sal.) et d’œufs Sacco (40 sal.), un Intermarché (25 sal.), vente à domicile Maximo (30 sal.) ; constructions Payeux (40 sal.); gardiennage Sgts (90 sal.); transports Lebas-Laridant (45 sal.). La commune avait 800 hab. au début du 20e siècle et a commencé sa croissance dans l’entre-deux-guerres (1 100 hab. en 1936), puis culminé en 1982 (3 200 hab.). Après avoir perdu quelques dizaines d’habitants, elle vient d’en gagner 420 entre 1999 et 2010.