Sainte-Geneviève-des-Bois

34 300 hab. (Génovéfains) dont 300 à part, 927 ha, chef-lieu de canton de l'Essonne dans l'arrondissement de Palaiseau, 11 km au sud-est de celle-ci. La rive droite de l'Orge sert de limite nord-ouest à la commune. Dans la vallée de l'Orge en aval, un grand parc est aménagé autour du bois des Genoux Blancs et de l'étang du Breuil; non loin sont le centre hospitalier spécialisé du Perray-Vaucluse et la gare du RER C. Vers l'amont, s'étire le parc des Bords de l'Orge. Au sud-est, la commune comprend le parc de Liers et le domaine du château du Parc Pierre, aménagé en parc animalier et centre de loisirs; ainsi qu'un grand cimetière russe avec église orthodoxe, créés après 1917 et où sont enterrées de nombreuses personnalités de l'émigration, dont Noureïev et Tarkovski.

La Francilienne traverse cette extrémité méridionale de la commune; un échangeur donne accès à la zone d'activités de la Croix-Blanche, au sud de la Francilienne, où fut ouvert le premier hypermarché de France, un Carrefour, en 1963. Toute la partie septentrionale de la commune a été dessinée selon un plan régulier, associant une étoile autour de la place de Stalingrad, sur l'ancienne route principale de Paris (voie royale, actuelle route de Corbeil, D 117) et un dessin en arêtes de poisson à rues parallèles et obliques dont l'artère principale est l'avenue Gabriel-Péri, apparue d'abord comme avenue de la gare, reliant la gare à l'étoile. Le grand ensemble des Aunettes, à l'est, est classé en «zone urbaine sensible» et «zone de rénovation urbaine».

La ville est fleurie (quatre fleurs); elle a trois collèges publics et deux lycées publics, cinq maisons de retraite. Du passé lointain reste un donjon (14e s.) du château (14e et 17e s.), devenu hôpital. Les principaux établissements sont un hypermarché Carrefour (250 sal.), des magasins Leroy-Merlin (250 sal.), Alinea (meubles, 100 sal.), Conforama (80 sal.), Cultura (librairie-presse, 70 sal.), Fnac (60 sal.), Decathlon (60 sal.), Boulanger (50 sal.); la centrale d'achats de pièces pour automobiles Star Excel (130 sal.), les services financiers Cafpi (Assouline, 60 sal.); publicité Adrexo (75 sal.); gardiennage Étoile Protection (60 sal), blanchisserie Anett (110 sal.), nettoyage Tefid (540 sal.), traitement des eaux usées Sanitra (400 sal.); transports Biocoop (60 sal.).

Le canton, créé en 1967, correspond à la commune. Celle-ci n'avait encore que 650 hab. en 1900; elle est rapidement passée à 7 400 hab. en 1936, 17 700 en 1962, 31 900 en 1975 et poursuit modérément sa croissance. Le maire est Olivier Léonhardt, socialiste, également président de la communauté d'agglomération du Val d'Orge, qui siège dans la ville et groupe 9 communes, 126 400 hab.