Sainte-Savine

10 500 hab. (Saviniens) dont 400 à part, 755 ha, chef-lieu de canton du département de l'Aube dans l'arrondissement de Troyes en banlieue ouest de Troyes; église gothique; maison pour tous, bibliothèque, école de musique et de danse, lycée général, avec section hôtelière, lycée professionnel. La population communale a augmenté durant tout le 19e s. et jusqu’en 1960 (11 900 hab. sdc), mais a fait alors le plein et a un peu diminué ensuite. Le maire est Jean-Jacques Arnaud, socialiste.

Cette active banlieue contribue largement aux activités troyennes. Depusi la fermeture d'une usine Valeo, les principaux employeurs sont la serrurerie Vachette, originaire de Troyes en 1864, et qui s’est aussi installée dès 1869 dans la Somme en Vimeu, mais qui a été achetée par le suédois Assa Abloy en 1997 (390 et 170 sal.), et les viandes Saviel (220 sal.). De moindre dimension sont les fabriques de vêtements de dessus Ryvia (135 sal.), de bonneterie Guy de Bérac (pullovers, 80 sal., acquis par Armor Lux), de pièces plastiques Saviplast (50 sal., issue de divers avatars à partir d'un usine Valéo de 350 salariés cédée en 2001 et devenue Nief, puis Plastika, puis Préciplast), de composants électroniques Eolane (40 sal.), de pâte à pain Savipol Panification (45 sal.); imprimeries Eppe (20 sal.) et Seticap (20 sal.); installations électriques Santerne (75 sal.), maçonnerie SNBR (50 sal.), menuiserie Huis Clos (25 sal.).

Dans les commerces et services se signalent le nettoyage AG Net (290 sal.), la blanchisserie Anett Neuf (85 sal.); supermarché Atac (30 sal.), informatique Cristallin (30 sal.), gestion de logements HLM Mon Logis (100 sal.), négoce d'électronique D3E (30 sal.), distribution pharmaceutique RTB (40 sal.), aide à domicile SAD (45 sal.); transports Schenker-Joyau (40 sal.) et Clivot (50 sal.), service des eaux Veolia (35 sal.). La zone d’activités Savipol (Parc Ouest de l’agglomération) attire sur 400 ha de nombreux ateliers plus petits, en particulier d’électronique, imprimerie, confection, cartonnages.

Le canton a 15 100 hab., 5 communes et 5 863 ha. À Torvilliers (870 Torvillois, 1 211 ha) s’est installé sous le nom de Lucart une fabrique de papiers d’emballage et d’hygiène du papetier italien Cartiera Lucchese (180 sal.), avec une plate-forme logistique du groupe, sur 28 ha; restauration collective API (170 sal.); entreposage pharmaceutique Arvato (55 sal.); piscines Magiline (35 sal.), peinture Colorpro (50 sal.)., plâtrerie Isolapro (40 sal.) La commune a gagné 60 hab. de 1999 à 2008.

Montgueux (420 Montgueuillais, 1 125 ha), 5 km ONO du chef-lieu, se dissimule dans les premiers reliefs du pays d’Othe, offre un panorama sur la ville et s’enorgueillit d’être un bastion avancé — et isolé — du vignoble champenois (198 ha de vignes pour 74 exploitants, 86% en chardonnay), dont elle forme à elle seule le 15e «terroir»; elle a gagné 40 hab. entre 1999 et 2008. Macey (880 Macelots, 2 046 ha dont 300 de bois), un peu plus loin et plus étendue, a vu sa population augmenter sensiblement depuis les 200 hab. de 1975, et a gagné encore120 hab. après 1999. La cinquième commune est La Rivière-de-Corps, juste au sud du chef-lieu.