Sainte-Tulle

3 200 hab. (Tullésains) dont 180 à part, 1 707 ha dont 297 de bois, commune des Alpes-de-Haute-Provence dans le canton de Manosque-SE. La bourgade a un collège public et une maison de retraite; elle a de belles arcades et conserve un précieux antiphonaire (recueil de musique religieuse). Son point fort est la centrale électrique sur le canal de la Durance, succédant à des usines de 1919 et 1921, et d'où EdF commande tout le système des centrales de la Durance, assortie d'une station d'interconnexion. Une école des métiers d'EdF a fonctionné de 1958 à 1997; centre de séjours et hôtel d'entreprises (centre Regain). La commune a 40 ha de vignes et le siège de la communauté de communes Sud-04 (communauté de communes), groupement intercommunal des Alpes-de-Haute-Provence qui unit 3 communes et 7 100 hab. Sainte-Tulle a eu 1 200 hab. en 1831 mais sa population était descendue à 620 hab. à la fin du 19e s.; elle a augmenté ensuite, faisant un bond à 1 500 hab. en 1921 puis, après une baisse, passant à 2 500 en 1968, 2 800 (sdc) en 1982.