Saintes (Les)

Highslide JS

canton de 3 000 hab. (Saintois) et archipel de la Guadeloupe dans l'arrondissement de Basse-Terre, à une douzaine de kilomètres de Trois-Rivières et 25 de Basse-Terre, 40 de Pointe-à-Pitre, les trois ports auxquels il est relié. Étiré d'ouest en est sur 9 km, l'archipel comprend deux îles principales, Terre-de-Haut et Terre-de-Bas, et plusieurs îlots. Ces deux noms viennent des habitudes marines en pays d'alizé: le haut est face au vent, le bas sous le vent. Le nom des Saintes a été attribué par les marins de Christophe Colomb, qui les ont aperçues un jour de Toussaint. Le peuplement a été surtout fourni par des immigrés bretons et poitevins, mais l'archipel a longtemps été l'objet de disputes entre Anglais et Français, et n'est français sans discontinuité que depuis 1816. Un peu de pêche, et beaucoup de tourisme soutiennent une population résidante assez stable, mais qui décline au chef-lieu et augmente à Terre-de-Haut. Le nombre d'habitants s'est abaissé de 150 personnes depuis 1990; un quart des logements sont des résidences secondaires. L'électricité vient de Jarry par câble sous-marin. La saintoise est une barque de pêche qui s'est répandue dans tous les ports de Guadeloupe.