Salvetat-Peyralès (La)

1 090 hab. (Salvetatois), 5 424 ha dont 1 395 de bois, chef-lieu de canton du département de l’Aveyron dans l’arrondissement de Rodez, 25 km au SE de Villefranche-de-Rouergue à 512 m; c’est, sur le plateau du Ségala, un actif marché aux porcs gras; des ruines de châteaux féodaux se voient aux environs, dont celui de Roumégous au SO. Le nom était seulement La Salvetat jusqu’en 1958; la population avait dépassé 3 500 hab. à la fin du 19e siècle et a constamment diminué depuis, du moins jusqu'en 1999.

Le canton a 1 900 hab., 5 communes, 11 865 ha dont 2 974 de bois; il est limitrophe du département du Tarn, le long de la gorge du Viaur, et coupé en deux par celle du Lézert, qui rejoint le Viaur au Port de Besse, à l’extrémité sud de la commune de La Salvetat; aussi les deux communes au sud du Lézert ne font-elles pas partie de la communauté de communes Aveyron-Ségala-Viaur, à laquelle adhèrent les trois autres, dont le chef-lieu. Lescure-Jaoul (260 Lescurois, 1 852 ha dont 484 de bois), à l’ouest du canton à 515 m, a un petit musée de la forge et de l’ancienne vie rurale.