Sartrouville

52 100 hab. (Sartrouvillois) dont 490 à part, 846 ha, chef-lieu de canton des Yvelines dans l'arrondissement de Saint-Germain-en-Laye, 9 km au nord-est de celle-ci. La ville est sur la rive droite de la Seine face à Maisons-Laffitte, à laquelle elle est reliée par le pont de la 2e DB du général Leclerc, sur la D 308 qui va de Paris à Pontoise, et par un pont de chemin de fer. Elle est bordée à l'extrême est par la D 392 (ex-N 192), qui va de Bezons à Herblay. Près des bords de Seine, longs de 3 km dans la commune, le quartier de la Vaudoire contient le centre administratif et la gare (Sncf et RER), le parc du Dispensaire avec un centre de santé et un centre hospitalier privé, ainsi que le lycée Jules Verne. L'église (en partie du 12e s. et inscrite) est un peu à l'écart vers le nord-est, où était l'ancien centre villageois près de la place Nationale (quartier du Vieux-Pays).

Dans la partie orientale, sur le Plateau, s'organise tout un ensemble de zones industrielles et parcs d'activités des Trembleaux, des Perriers, du Prunay, Marcel-Paul et des Indes (ou des Sureaux). Le quartier de la cité des Indes, qui a eu jusqu'à 8 000 hab. en 1970, reste pauvre, avec un fort taux de chômage, et a connu des émeutes, notamment en 1991. La partie sud de la commune forme le quartier de la Plaine, entre Montesson et Carrières, et abrite une série d'édifices publics, dont le lycée et le stade Evariste Gallois. Les grands immeubles des quartiers du Plateau et de la Cité des Indes, au nord-est de la commune, forment une «zone urbaine sensible», classée en «zone de rénovation urbaine» et en «zone franche urbaine».

La ville est fleurie (trois fleurs) et les parcs Youri Gagarine, Maurice-Genevoix et Léo-Lagrange apportent un peu de verdure. Sartrouville a un théâtre et un musée des traditions et métiers; les épreuves de triathlon sont réputées. La ville a quatre collèges et deux lycées publics, un collège et lycée privé, deux cliniques (130 et 12 lits), un institut médico-éducatif, six maisons de retraite. Elle accueille les ateliers de moteurs électriques Semikron (95 sal.), de tuyaux métalliques flexibles Rudolph (85 sal.), de mécanique Bronzavia (50 sal.), de charcuterie Rero (75 sal.); installations thermiques Hubert (110 sal.) et électriques Industrielec (70 sal.), travaux photographiques Photobox (80 sal.); gestion d'immeubles Logement Francilien (100 sal.); hypermarché Carrefour (250 sal.) et supermarché Atac (55 sal.), négoce de produits chimiques Brenntag (60 sal.), nettoyage NGS (100 sal.).

Sartrouville avait 2 200 hab. en 1900 puis est passée à 10 800 en 1926, 17 500 en 1936; elle a atteint 40 300 hab. en 1968, 50 300 en 1990, et poursuit sa croissance. Le maire est Pierre Fond, UMP, fonctionnaire des finances, également conseiller général. Le canton ne contient que la commune.