Saulx

870 hab., 1 512 ha dont 264 de bois, chef-lieu de canton de la Haute-Saône dans l’arrondissement de Lure, 21 km à l’ouest de Lure (15 km NE de Vesoul), sur la N 57. Saulx est un village-centre équipé en commerces et services, avec un clocher-belvédère à tour carrée: métallerie Mercier (35 sal.). La commune a gagné des habitants entre 1960 et 1990, et encore 180 (un quart) de 1999 à 2008, mais elle en avait plus de 1 000 dans la première moitié du 19e s. Elle est le siège de la communauté de communes du Pays de Saulx, qui correspond au canton.

Le canton a 3 700 hab. (3 200 en 1999), 17 communes et 11 794 ha dont 4 719 de bois; de forme contournée, il s’étend surtout sur le plateau triasique entre Lure, Vesoul et Luxeuil, drainé vers Vesoul par le Durgeon. La voie ferrée de Vesoul à Lure s’y glisse à la faveur de la vallée de la Colombine, et sort en tunnel vers l’est. Tout à l’est, l’ancienne commune de Bithaine-et-le-Val, rattachée depuis 1994 à Adelans-et-le-Val-de-Bithaine qui est dans le canton voisin de Lure-Nord, est surtout occupée par un terrain militaire près des ruines d’une ancienne abbaye.

Mailleroncourt-Charette (310 hab., 1 060 ha dont 410 de bois) , 5 km au nord de Saulx, a un négoce d'équipements urbains et de sports (ABC, 20 sal.). La commune a eu 1 100 hab. en 1841, 270 au minimum de 1990. À Genevrey (230 hab., 1 197 ha dont 556 de bois), 5 km NE du chef-lieu, s’est établi le golf de Luxeuil. Au nord, le plateau se termine par une forte côte sur la plaine de Luxeuil et dépasse 400 m; au pied, Villers-lès-Luxeuil (360 hab., 910 ha dont 413 de bois) a une fabrique de panneaux de bois (Saônoise de Contreplaqué, 40 sal.) assortie d'une fabrique de mobilier (Saônoise de tiroirs, 40sal.), et a gagné 50 hab. de 1999 à 2008.