Saverne

12 200 hab. (Savernois) dont 330 à part, 2 601 ha dont 1 628 de bois, sous-préfecture du Bas-Rhin à 40 km NO de Strasbourg sur la Zorn. Saverne garde le principal passage entre Alsace et Lorraine, marqué par le défilé de la Zorn à travers le plateau de grès des Vosges du Nord, ici exceptionnellement étroit: la route (N 4), la voie ferrée Paris-Strasbourg (depuis 1853), le canal de la Marne au Rhin s'y faufilent ensemble, alors que l'autoroute A 4 l'évite par le nord. Cette fonction est ancienne et a même fourni à la ville son nom, issu de Tres Tabernae, les trois tavernes, signalant le relais.

Saverne, qui fut en allemand Zabern, a un centre historique intéressant, dessiné en amande de part et d'autre du canal mais surtout côté sud. Il est dominé par le vaste château, ancien fort du 12e s., passé aux Rohan (17e-18e s.), réaménagé sous Louis XVI en palais de grès rouge; devenu caserne entre 1870 et 1944, il a été rénové en bâtiment d'administration et de prestige; son immense façade, précédée de jardins, longe le canal élargi. La ville, qui conserve le souvenir du massacre des Rustauds (révolte paysanne du 16e s.), se veut une ville des roses, avec roseraie et confiseries associées, un jardin botanique; elle a un riche musée municipal au château, et un nouveau musée consacré à Louise Weiss, morte en 1983, qui avait fait de la ville sa légataire universelle. Le maire est Émile Blessig (UMP), avocat, également député.

La commune avait 8 400 hab. en 1901 comme en 1931, 9 000 en 1962; la croissance récente est continue mais lente; elle a toutefois apporté 600 hab. de plus entre 1999 et 2007. Son équipement tertiaire est de bon niveau: lycée général, lycée polyvalent, lycée professionnel (publics, avec internat), deux collèges publics, centre hospitalier (290 lits), supermarchés Super-U (85 sal.), Match (45 sal.) Simply (35 sal.). Saverne a une grande usine de matériel agricole (Kuhn, 1 200 emplois, au groupe suisse Bucher-Guyer), des fabriques de matériel électrique Hager (320 sal.) et Sait Mining (90 sal.), d’électronique (Senstronic, 45 sal.), de machines-outils (EMS, 40 sal.), l'installateur de réseaux pour fluides Gartiser (90 sal.), le couvreur Giessler (30 sal.). La brasserie Licorne (140 sal.) a été reprise par l’Allemand Becker; boulangerie Haushalter (25 sal.). Saverne a aussi quelques entreprises de service comme Maia (ingénierie, 30 sal.), et les analyses et contrôles techniques Eurofins (140 sal.), de nombreux négoces dont Fein (quincaillerie, 30 sal.),Gerstaecker (produits artistiques, 35 sal.); blanchisseries Klein (30 sal.), SNDI (25 sal.) travail temporaire Adecco (170 sal.); la SNCF emploie 180 personnes.

L'agglomération de Saverne associe étroitement d'autres communes industrielles: Ottersthal et Monswiller au NE, Otterswiller au SE dans le canton de Marmoutier; aérodrome à Steinbourg (piste de 750 m) avec aéroclub. L'environnement de Saverne est attractif par ses paysages et ses sites. Un jardin botanique a été aménagé au col de Saverne. Au sud, restes du château de Greifenstein à trois donjons et du château du Haut-Barr, qui dresse ses ruines de grès rouge parmi les rochers; on y a reconstruit un télégraphe de Chappe, avec musée. La forêt domaniale de Saverne s'étend au sud dans le canton de Marmoutier, connu pour son abbaye et ses châteaux ruinés.

Le territoire communal comporte au sens strict au sud-est une extension où se tiennent les quelques maisons et l'ancienne chapelle de Kreuzfeld, et une partie de la forêt domaniale (Kreuzwald). Au sud de la ville sont les quartiers de Stiermatt et la Garenne, dominés par les hauteurs du Haut Barr. La plus grande partie du ban est sur le plateau à l'ouest, dont les hauteurs se tiennent autour de 450 m; il y est est limité à l'ouest par l'entaille rigide de la vallée du Stutzbach et au nord par le tracé de la N 4; l'ensemble est sillonné de routes forestières et offre des sites de sources et une grotte Saint-Vit.

Saverne est le siège d'une communauté de communes de la région de Saverne groupant 27 communes et 28 000 hab. L'aire urbaine Insee n'aurait que 16 400 hab., comme l'unité urbaine… L'arrondissement de Saverne a 92 300 hab. (88 300 en 1999), 127 communes et 6 cantons pour 100 291 ha, et se trouve ainsi le plus étendu de la région. Le canton de Saverne a 24 900 hab. (23 700 en 1999) et 18 communes, 13 032 ha dont 3 767 de bois, et s'étire d'ouest en est. À l'ouest, où il touche au département de la Moselle près de Phalsbourg, il inclut l'étroite fraction du plateau de grès que traversent, à la limite sud du canton, la Zorn et la voie ferrée de Paris et, plus au nord, la N 4 et l'A 4. Trois communes du nord-ouest sont dans le Parc des Vosges du Nord. Le reste du canton s'étire vers l'est dans les basses collines jusqu'à Dettwiller.

Le pays de Saverne, Plaine et Plateau est l'un des quatre pays du Bas-Rhin; formé par 9 communautés de communes de l'ouest du département, dont toute l'Alsace bossue, plus 2 communes isolées, il rassemble 154 communes et 105 400 hab. autour de Saverne. Région de Saverne est le nom d'un des six périmètres de Scot (schéma de cohérence territoriale) du Bas-Rhin; il ne correspond pas au pays puisque l'Alsace bossue fait partie d'un autre Scot.