Scarpe-Escaut (parc naturel régional)

parc délimité autour de Saint-Amand-les-Eaux et de la forêt de Saint-Amand et touchant au nord et à l’est à la frontière de la Belgique, au-delà de laquelle il est relayé par le parc belge des Plaines de l’Escaut. Il est apparu comme pionnier des parcs régionaux français dès 1968, et fut le premier parc créé en France, sous le nom de parc de Saint-Amand-Raismes. Il occupe 42 700 ha répartis en 48 communes et il a 166 000 habitants. La Maison du Parc est à Saint-Amand-les-Eaux. Le territoire est étiré d’ouest en est, et divisé en trois bandes de même direction, que les études locales définissent comme Campagne habitée le long de la frontière, Cœur de nature au centre de part et d’autre de la Scarpe, incluant la forêt de Saint-Amand, et Arc minier en mutation au sud. La densité de population est très élevée (plus de 380 hab./km2), trois fois supérieure à celle du Parc de l’Avesnois. La moitié des habitants sont, il est vrai, dans l’Arc minier. La population diminue, surtout dans cet Arc.