Selongey

2 400 hab. (Selongéens), 4 642 ha dont 2 268 de bois, chef-lieu de canton de la Côte-d'Or dans l'arrondissement de Dijon, 34 km NNE de la préfecture, au pied de l'escarpement du plateau de Langres, au bord de la Venelle qui descend vers la Tille. La ville, qui a quelques vestiges gallo-romains, est contournée par l'autoroute A 31. Elle est surtout connue comme lieu d'origine de la firme SEB, née en 1857 des œuvres de la famille Lescure et rebaptisée Société d'emboutissage de Bourgogne (SEB) en 1925; la SEB y inventa la fameuse cocotte-minute en 1953; elle conserve en bordure de voie ferrée, à 2 km du bourg, une usine de 420 emplois (600 en 2005, autocuiseurs surtout), plus 60 pour la partie marchande, complétée à Is-sur-Tille (7 km SO) par une autre usine; mais la SEB a renoncé à développer sur place sa plate-forme de distribution, au profit des sites de Rumilly (Haute-Savoie) et d'Orléans.

Selongey accueille en outre la mécanique Odilis (65 sal.), les charpentes Minot (35 sal.) et la corderie Godet (20 sal.), et des transporteurs: N7 Froid, 65 sal.; autocars Langlois (Spahr, 40 sal.); supermarché Atac (20 sal.); un collège public. La population de la commune, longtemps aux environs de 1 100 hab., est montée de 1 200 à 2 500 (sdc) entre 1954 et 1982, a diminué un peu ensuite puis a regagné une petite centaine d'habitants après 1999. La ville est le siège de la communauté de communes du canton de Selongey, qui correspond exactement au canton, ainsi que du pays Seine et Tilles.

Le canton a 3 900 hab., 8 communes, 14 267 ha dont 5 291 de bois; limitrophe de la Haute-Marne, il dessine un V dont la branche occidentale est sur le plateau boisé, la branche orientale dans la plaine où se tiennent trois ou quatre petits villages. Entre les deux passe le couloir de circulation sud-nord qui associe A 31, N 14, voie ferrée, de Bourgogne en Lorraine. La campagne est céréalière et herbagère, après avoir cultivé le houblon en substitut de la vigne, sous le double effet du phylloxéra et de l'arrivée d'Alsaciens après 1871. Sacquenay (270 hab., 2 213 ha dont 332 de bois), au NE du canton 13 km à l'est de Selongey, se distingue par ses fontaines du 15e s.; la commune avait plus de 800 hab. en 1820, encore 560 en 1900, et a baissé jusqu'en 1990 (220 sdc).