Semur-en-Auxois

4 600 hab. (Semurois ou Sinémuriens) dont 380 à part, 1 914 ha, chef-lieu de canton de la Côte-d'Or dans l'arrondissement de Montbard, 18 km au sud de Montbard. C'est une superbe petite ville perchée sur un éperon de granite dominant la profonde vallée de l'Armançon, ancienne citadelle encore bardée de tours et de remparts. Elle est riche de maisons à pans de bois et en encorbellement, d'une tour renaissance à tuiles vernissées, d'une collégiale flamboyante, d'un théâtre à l'italienne, de jardins en terrasses et de longs escaliers; musée-bibliothèque avec manuscrits et livres précieux, promenade des remparts, spectacle son et lumière. L'ensemble forme un haut lieu touristique, avec «secteur sauvegardé», inscrit tout à la fois parmi les «stations vertes de vacances», les «villages de charme» et les «petites cités de caractère». Le nom, curieusement, signifie «vieux murs» (sene muro).

La ville a aussi un hôpital de 190 lits plus une section psychiatrique, et compte 3 000 élèves, entre collèges public et privé, lycée polyvalent avec BTS, lycée agricole public, maison familiale rurale, institut médico-éducatif; village de vacances VVF du lac de la Roncière. Juste au SE de Semur sont un aérodrome (code LFGQ, piste bitumée de 850 m) apparu en 1911 mais déplacé en 1914 et dont la piste a été revêtue en 1970, avec aéroclub, et le lac de Pont (v. ci-après). La population de la commune était de 3 000 hab. dans la première moitié du 20e siècle; elle est montée à 4 600 (sdc) en 1982 et baisse un peu depuis; elle a perdu 400 hab. de 1999 à 2008.

Quelques fabriques, au premier rang desquelles les Ateliers de l’Armançon (440 sal., maroquinerie) à la famille Thomas et qui travaille surtout pour Vuitton; De Dietrich (45 sal. fabrique des malaxeurs, moules métalliques et filtres; biscuiterie du Mistral (45 sal.); Procoves, au groupe états-unien Wells Lamont, confectionne des gants de protection en cuir (45 sal.); ECT (60 sal.) collecte et traite les ordures; s’y ajoutent un centre d’aide par le travail et une nouvelle zone industrielle et artisanale de 43 ha; distribution d'instruments de musique Hohner (30 sal.), Intermarché (60 sal.), supermarché Atac (35 sal.); hostellerie d'Aussois (25 sal.); ERDF (25 sal.).

Le canton a 9 500 hab., 29 communes, 29 265 ha dont 3 624 de bois; il est limitrophe du département de l’Yonne à l’ouest, et traversé au sud-ouest par la vallée encaissée du Serein, ainsi que par l’A 6 et la ligne de TGV. Sa plus grande partie est dans la dépression de l’Auxois ou Terre Plaine, sauf l’extrémité NE qui mord sur le plateau calcaire. La communauté de communes du Sinémurien siège à Semur et correspond au canton. Le nom de sinémurien a été donné en 1849 à un étage géologique du Jurassique inférieur, partie du Lias (environ 190 millions d'années), fait de dépôts marins (nombreuses ammonites et gryphées).

Pont-et-Massène (210 hab., 611 ha dont 263 de bois), 3 km SE de Semur sur la rive gauche de l'Armançon, est le site du lac de Pont, qui s'étire sur plus de 4 km; le plan d'eau, de 82 ha, est équipé en base nautique et entouré de bois; créé en 1883 par un barrage avec centrale électrique, aménagé à l'origine pour les besoins du canal de Bourgogne, il contient 6 Mm3 d'eau. À Flée (170 hab., 1 174 ha), 7 km au sud de Semur, on voit un château de 1774, restauré récemment et transformé en hôtellerie; la commune touche au lac de Pont. À Bourbilly dans la commune de Vic-de-Chassenay (250 hab., 2 647 ha), 7 km au SO de Semur, subsiste un château du 14e s.

À l'ouest du canton à 12 km de Semur dans la Terre Plaine, Époisses (820 Espicéens, 2 172 ha) est réputé pour ses fromages et son château renaissance à double enceinte et grosses tours carrées, avec parc; c'est aussi une «station verte de vacances» et un «village de charme» avec fortifications, parc, maisons du 15e s., et un petit lac de barrage à l'ouest du village (18 ha), frôlé par la ligne de TGV; elle a gagné 80 hab. de 1999 à 2008; travaux publics Rosa (45 sal.). La fromagerie Berthaut emploie 60 personnes. Le fromage d'Époisses, régi par une AOC de 1991 et 1995, est à pâte molle et croûte lavée de couleur orangée, et son goût est marqué; on en fabrique 700 t/an sur place, à Arnay-le-Duc, à Brochon et, en Haute-Marne, à Chalancey.

Tout à l'ouest, 4 km au-delà d'Époisses, en bordure de l'autoroute, Toutry (500 hab., 642 ha) avait à Montzeron un ensemble métallurgique, mais où ne subsiste qu'un petit atelier de machines-outils (Somua, 25 sal., groupe allemand Haco). À l'autre extrémité du canton, Lantilly (100 hab., 926 ha), 9 km NNE de Semur sur le haut plateau, abrite un château classique dit «aux cent fenêtres», construit en 1709 à l'emplacement d'un ancien château féodal. Genay (340 hab., 1 382 ha dont 286 de bois), 5 km au NO de Semur, sur la rive gauche de l'Armançon, contient au sud-ouest la forêt de Saint-Loup et au nord le menhir de Sainte-Christine; maçonnerie Ponzo (25 sal.).