Sept-Îles (archipel des)

groupe d’îles et îlots devant Perros-Guirec et Trégastel (Côtes-d’Armor), rattaché à la commune de Perros-Guirec. Il correspond à un petit compartiment soulevé d'axe OSO-ENE. On y trouve un phare et un ancien fort de Vauban sur l’île aux Moines, au SO face à Trégastel, qui est accessible par les Vedettes des Sept-Îles à prtir du port de Trestraou. À la pointe NE, l’île Rouzic, la plus éloignée du continent, est au contraire interdite aux visiteurs; elle a été affectée dès 1912 à une réserve ornithologique de 280 ha, dont le périmètre a fini par être étendu à tout l’archipel; on y protège macareux et fous de Bassan, cormorans, goélands, pétrels et mouettes. L’île Bono est la plus grande, au NE de l’île aux Moines.

Les autres îles sont Maliban, entre Bono et Rouzic; l'île Plate, au nord-ouest de l'île aux Moines. Bono, l'île Plate et l'île aux Moines appartiennent au même platier rocheux découvert à marée basse. D'autres encore sont plus espacées et petites. En fait, le chiffre sept est plus symbolique que réel: le reste n'est qu'îlots, comme le Cerf et la Barrière du côté ouest, mais on pourrait aussi nommer la Godelaine et les Cochons au nord, les Noires de Rouzic à l'est, etc. De nouveaux projets d’extension de la réserve naturelle au domaine marin voisin attirent des oppositions vigoureuses, au nom de la défense des sports nautiques et de la pêche à pied, sans doute aussi pour l’intérêt des nombreux visiteurs qui fréquentent les îles en saison.