Septèmes-les-Vallons

10 200 hab. (Septemois), 1 784 ha dont 799 de bois, commune des Bouches-du-Rhône dans le canton de Gardanne, à 12 km au nord de Marseille. Le nom viendrait d'une borne miliaire romaine, la septième (Lapis Septimus). La commune, limitrophe des quartiers septentrionaux de Marseille, est surtout résidentielle et bénéficie d'une gare sur la voie ferrée de Marseille à Aix. Elle a un collège public et un lycée professionnel privé; une clinique (33 lits), une maison d'accueil spécialisée, une maison de retraite Le Chêne Vert (50 sal.). Les autres établissements notables sont ceux des médicaments Spi Pharma (85 sal.), un Intermarché (45 sal.), le négoce de matériel de bureau Rex Rotary (80 sal.), le nettoyage Penauille (270 sal.) et les transports François (35 sal.). Le nom était Septèmes jusqu'en 1919. Le finage s'étend surtout vers l'est, dans les garrigues de la chaîne de l'Étoile, où il monte à 590 m; oppidum des Mayans, échangeur A 7-A 51. La population communale, de 1 600 hab. au début du 20e s., est passée à 4 100 en 1954, 10 800 en 1975 puis a légèrement diminué ensuite.