Serémange-Erzange

4 210 hab. (Sérémangeois et Ermangeois), 375 ha, commune de la Moselle dans le canton d’Hayange, dans la vallée de la Fensch juste à l’est du chef-lieu. La commune, unifiée en 1931, a eu 5 900 hab. en 1962, mais était déjà retombée à 4 600 en 1975. Elle a vécu en partie au rythme de l’aciérie Sollac, assortie d’une cokerie, qui y occupait une vaste étendue mais qui a fini de fermer en 2003; établissement de l’Adapei pour enfants handicapés; mécanique (Etim, 20 sal.). Sérémange et Erzange ont fusionné en 1930; la première n’avait que 450 hab. en 1866, 1 200 en 1901; la seconde, 330 et 370 hab. aux même dates; leur réunion a atteint un maximum à 5 900 hab. en 1962 puis la population a sensiblement diminué, mais aurait regagné 90 hab. de 1999 à 2008.