Sérignan-du-Comtat

2 300 hab. (Sérignanais), 1 982 ha dont 577 de bois, commune du Vaucluse dans le canton d’Orange-Est, 9 km au NNE d’Orange. Elle fut une baronnie, dont Diane de Poitiers fut titulaire au 16e s. Le finage est borné au sud par le cours de l’Aigues. Il grimpe au nord sur les collines boisées qui prolongent les reliefs d’Uchaux. L’entomologiste Jean-Henri Fabre (1823-1915) a vécu dans sa maison de l’Harmas où il s’est installé en 1879, devenue musée national avec ses collections et un jardin botanique. Le village a des restes du château seigneurial, une tour de l’horloge; maison des 15e-16e s. dite de Diane de Poitiers, collection de gravures Werner Lichter (1938-1987). Sérignan accueille les installations électriques Somelec (50 sal.) et cultive 527 ha de vignes, avec une cave coopérative. La commune a eu 1 800 hab. en 1861 avant de descendre à moins de 1 000 dans l’entre-deux-guerres puis d’entamer une nouvelle croissance, ralentie depuis 1990 (+110 hab. de 1999 à 2004).