Servian

300 hab. (Serviannais), 4 061 ha, chef-lieu de canton du département de l’Hérault dans l’arrondissement de Béziers, 15 km au NE de celle-ci. Servian est la plus grande commune viticole de l’Hérault, exploitant encore plus de 2 300 ha de vignes, mais hors appellation. La cave coopérative est la première du département, avec une capacité de 141 000 hl. Le centre-ville est en rond à plusieurs anneaux, héritier d’une ville forte sur une petite éminence. Il a de nombreuses maisons anciennes, église fortifiée du 12e s., et un titre de «village fleuri». Il accueille un collège public, des communautés religieuses, un centre de rééducation.

Le finage réunit une vingtaine de domaines viticoles, souvent nantis de parcs et parfois de châteaux. Celui d’Amillac abrite un centre aéré des PTT; c’est un ancien prieuré et un bon domaine viticole qui a joué un rôle dans la diffusion des nouveaux cépages (musée viticole). À l’extrémité méridionale, mais à plus de 4 km de la ville, une zone artisanale de la Baume (12 ha) a été équipée le long de la N 9 (Béziers-Pézenas). La commune accueille une fabrique de produits chimiques La Littorale (25 sal.), une autre de la Générale Pâtissière (30 sal.), les transports TMF (70 sal.); supermarché U (25 sal.), distribution d'eau BRL (30 sal.), négoce de matériel agricole Claas (25 sal.), entrepôts Easydis (30 sal.), domaine vinicole Vedeau (Bonfils, 25 sal.), enseignement privé Ruffel (20 sal.). La population de Servian a culminé à 3 650 hab. en 1901 puis a diminué, passant au-dessous de 2 800 hab. en 1982; elle augmente depuis et s'est accrue de 900 hab. de 1999 à 2009.

Le canton a 13 200 hab. (10 500 en 1999), 8 communes, 12 039 ha: il est traversé par la Thongue, et entièrement viticole. Au NO, Puissalicon (1 080 Puissaliconnais, 1 305 ha), 15 km au nord de Béziers, est un village rond entouré de lotissements récents, avec un donjon du 13e s. et, un peu à l’ouest, la tour romane Saint-Étienne-de-Pézan (11e s., d’inspiration italienne); cave coopérative, pour 900 ha de vignes; on a dégagé de beaux restes d’une villa romaine à la Condoumine, à l’ouest du village. La population du village a repris depuis le minimum de 1975 (660 hab., contre 1 100 en 1911) et gagné 170 hab. de 1999 à 2009.

Au nord de Servian à 3 km, Abeilhan (1 350 Abeilhanais, 781 ha) a aussi un ancien noyau circulaire, 616 ha de vignes, une cave coopérative de 45 000 hl; la population augmente depuis le creux des années 1950 (700 hab.) et s’est accrue de 370 hab. entre 1999 et 2009 (+38%); maison de retraite (30 sal.). Au nord-est à 6 km de Servian, Alignan-du-Vent (1 540 Alignanais, 1 730 ha) est l’un des plus parfaits villages ronds de la région, avec double enceinte et maisons anciennes; cave coopérative de 55 000 hl, distillerie, près de 1 000 ha de vignes; la commune a également gagné quelque 380 hab. de 1999 à 2009, soit un tiers.

Les vignerons de Valros (1 290 1 150 Valrossiens, 661 ha), 7 km au SO de Pézenas, exploitent 770 ha, appuyés par une cave coopérative (48 000 hl); le village s’orne d’un ancien donjon; Valros a eu plus de 900 hab. au début du 20e siècle et un creux à 450 hab. en 1982; elle a gagné 140 hab. depuis 1999; elle accueille le siège de la communauté de communes du pays de Thongue (7 communes, 9 100 hab.). Montblanc occupe la partie méridionale du canton.