Seurre

2 500 hab., 899 ha, chef-lieu de canton de la Côte-d'Or dans l'arrondissement de Beaune, 25 km à l'est de Beaune et 40 km SSE de Dijon. Le bourg sert de nœud de communication sur la rive gauche de la Saône, associant route, voie ferrée et canal de dérivation de la Saône. Seurre est une ancienne place forte, qui a conservé des monuments dont un ancien Hôtel-Dieu et un château des 17e-18e s., et une ville de foires. Elle est devenue «station verte de vacances» avec un port de plaisance et un écomusée de la Saône et de la batellerie, des haras et un centre équestre; collège public, un hôpital local (12 lits).

Une grosse usine d'électronique, qui eut jusqu'à 970 salariés, a été fermée en 2002 par le groupe états-unien AVX qui l'avait achetée en 1998 à Thomson (TPC, Thomson passive components). Il reste un atelier de mécanique de précision (appareils médicaux Proteor, 125 sal.) et une fabrique de citernes pour camions (SMS, Société métallurgique de Seurre, 45 sal.). La population de la commune diminue depuis 1975 (2 900 hab.). Seurre est le siège de la communauté de communes Rives de Saône, qui réunit 37 communes (17 100.

Le canton, limitrophe des départements du Jura et de la Saône-et-Loire, a 9 500 hab. (8 600 en 1999), 23 communes, 22 764 ha dont 6 683 de bois; il s'étend de part et d'autre de la vallée de la Saône, encadrée par des forêts, et il est traversé d'ouest en est par l'autoroute A 36. Juste au nord de Seurre à 2 km, Chamblanc (570 hab. dont 65 à part, 1 021 ha dont 213 de bois) a un lycée professionnel rural privé. À l'ouest de Seurre à 5 km, Labergement-lès-Seurre (960 hab., 2 683 ha dont 752 de bois) est un village très distendu au centre d'une demi-clairière; sa population avait décliné jusqu'en 1975 (660 hab.) et a repris un peu depuis, gagnant 140 hab. de 1999 à 2008. Le finage de Pouilly-sur-Saône (680 hab., 515 ha), dont le village est à 4 km au NO de Seurre sur la rive droite de la Saône, s'étend le long de la rivière jusque devant Seurre, dont il englobe ainsi, au pied du pont, le camping et la piscine; meubles de cuisine Bois Secs de Bourgogne (40 sal.), transports Laporte (25 sal.). La commune a gagné 80 hab. après 1999.

À 7 km NNE de Seurre, Pagny-la-Ville (430 Pagnotains, 673 ha) a un port sur la Saône au bout du canal qui mène à Seurre, et une féculerie; entre elle et Seurre mais dans la commune de Pagny-le-Château (510 hab., 2 423 ha dont 1 073 de bois), la Compagnie nationale du Rhône aménage un «technoport de la Porte d'Or», parc logistique de 200 ha accessible aux bateaux de 4 000 t, près de la voie ferrée et à la sortie de l'A 36; il compte plusieurs entreprises de transport et un terminal céréalier de 12 ha pour quatre coopératives régionales, une plate-forme équipée sur 75 ha par Gazeley, filiale de l'états-unien Walmart, qui accueille notamment le distributeur de meubles But (40 sal.) et les plastiques Sodim (20 sal.). L'espace entre Seurre et Saint-Jean-de-Losne fait figure de grand carrefour potentiel d'échelle européenne, en raison de sa situation par rapport aux axes de transports, plus que de ses équipements actuels.